Urgence

Après 4 typhons

Les Philippines se relèvent d’une série de tempêtes tropicales qui ont affecté 9,3 millions de personnes entre fin septembre et fin octobre.

Après 4 typhons
20 000 enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés contre la rougeole.
De
À

Des fonds de l'Unicef France

L’Unicef France a envoyé des fonds aux Philippines après les quatre typhons qui ont frappé le pays. Ces 200 000 euros sont affectés à l’action pour la nutrition.

6 000 enfants de 0 à 24 mois ainsi que 19 000 femmes enceintes et allaitantes doivent bénéficier de l’opération pour la nutrition développée par l’Unicef dans les zones affectées par les récents cataclysmes aux Philippines. (lien hypertexte) Les fonds envoyés par l’Unicef France contribueront ainsi à promouvoir l’allaitement maternel exclusif pour les bébés jusqu’à six mois. Une manière de réduire les risques nutritionnels pour les nourrissons.
L’action de l’Unicef servira aussi à traiter les enfants de 6 à 24 mois souffrant de malnutrition sévère, qui pourront bénéficier de nourriture thérapeutique.

Ketsana et Parma, puis Lupit et Mirinae… Quatre typhons meurtriers et dévastateurs. Ces tempêtes tropicales ont fait plusieurs centaines de morts aux Philippines et dévasté des dizaines de milliers de maisons.

Le bilan de ces catastrophes s’alourdit encore. Déjà plus de 160 morts de leptospirose, une maladie infectieuse dont la transmission de l’animal à l’homme est favorisée par la présence d’eau stagnante. La flambée de cette maladie atteint un triste record, avec 2 100 cas répertoriés depuis quelques semaines aux Philippines.
L’Unicef et ses partenaires sur le terrain continuent de distribuer des milliers de kits d’hygiène aux familles, ainsi que des tablettes de purification de l’eau.

Pour l’instant près de 20 000 enfants de moins de cinq ans ont déjà été vaccinés contre la rougeole et plus de 16 000 personnes ont été prises en charge dans les cliniques fixes et mobiles. Les infections respiratoires aiguës restent la première cause de mortalité des personnes affectées par ces sinistres successifs.

Retourner à l’école

Reprendre les cours après une catastrophe naturelle, une situation traumatisante est essentiel pour les enfants. C’est l’un des premiers pas vers le retour à la vie « normale ». Plus de 15 000 enfants ont déjà bénéficié des fournitures scolaires distribuées par l’Unicef. La mobilisation continue pour aider tous les enfants affectés par les quatre typhons à retourner à l’école au plus vite et dans les meilleures conditions possibles.

Mots-clés :

Réactions (12)

drage

Presque d'accord

Une fois les victimes dégagées et les premiers soins donnés, place au ONG pour reconstruire dans la durée. C'est essentiel à mon sens...
Gollumelite

louise70

Le probleme de manque de fond

Je suis clairement d'accord avec ce que vous dites à propos des dons plus utile et nécessaire qu'un sapin de noël. Le problème en France, est que de plus en plus de personne n'ont même plus les moyens de faire des dons. De plus, l'exemple d'Haïti est un très bon pour expliquer la perte de confiance des populations dans les dons, avec les millions qui ont disparu en Haïti et qui n ont pas profité au peuple....
Donc la proposition de creer une force a l ONU capable d'intervenir oui ! Mais également un organisme pour surveiller la transparence de tous les dons qu'il soit venant des états ou des particuliers.
poker en ligne

deano

Après 8 ans de présence

Après 8 ans de présence internationale sans résultats tangibles, est-ce que l’OTAN ne devrait-il pas faire une refonte majeur de son plan dans cette zone affectée et as simplement une révision minimale ?
beckham england manager

Tony852

Un post intéressant

Comme on a déclaré: "Il ne doit pas être facile tous les jours dans ces pays. Le problème vient aussi de pays occidentaux, devrait lever un peu plus de gens, et plutôt que de taper 50 euros dans un arbre de Noël, il devrait faire un don à des organisations comme l'UNICEF. Pour fait ma part!"

current sports news

Juliette

J'ai concordé que Michel a

J'ai concordé que Michel a dit, cela ne devrait pas être facile chaque jour dans ces pays. Le problème vient aussi des pays occidentaux riches, il serait nécessaire d'apporter l'appui complet à l'UNICEF.
uranium enrichment Iran

Jerome56

L'exemple récent d'Haiti nous

L'exemple récent d'Haiti nous a montré la nécessité de la création d'une force au niveau de l'Onu capable d'agir et de venir très rapidemment à l'aide de population victime de catastrophe naturelle.
Une fois les victimes dégagées et les premiers soins donnés, place au Ong pour reconstruire dans la durée.
Tel devrait être pour moi le schéma idéal d'aide aux victimes de catastrophes naturelles.
poker en ligne gratuit

weh

Re: Après 4 typhons

J'ai concordé que Michel a dit, cela ne devrait pas être facile chaque jour dans ces pays. Le problème vient aussi des pays occidentaux riches, il serait nécessaire d'apporter l'appui complet à l'UNICEF.
Find more gov articles

Michel.R

Re: Après 4 typhons

Ca ne doit pas être facile tous les jours dans ces pays. Le problème vient aussi des pays occidentaux, il faudrait sensibiliser un peu plus la population, et plutôt que de claque 50 euros dans un sapin de Noël, il faudrait faire un don à des associations comme l'unicef. Pour ma part c'est fait ! casino en ligne