Dernières actualités de la région : Jamaïque

Population totale : 2 714 000.

Espérance de vie : 72 ans.

Revenu national brut par an et par habitant : 3 710 $.

Rang, sur 196 pays, en fonction du taux de mortalité des moins de 5 ans (du pire au meilleur) : 86. Taux de mortalité des moins de 5 ans (pour 1 000 naissances vivantes) : 33 (1990), 31 (2007). Taux de mortalité maternelle (pour 100 000 naissances vivantes) : 170.

% de la population ayant accès à l'eau potable : 93.

Taux de prévalence du VIH chez les 15-49 ans : 1,6%. Orphelins : 53 000.

Taux de scolarisation en primaire. Garçons : 90%. Filles : 90%.

Source : La situation des enfants dans le monde, 2009.

Voir les indicateurs pour ce pays.




Programmes



Programme 1 : Diminuer les risques d'infection du VIH/SIDA chez les enfants privés d'information, de capacités et de services



Objectifs du programme


Sur une durée de trois ans, ce projet mis en place en 2006 vise à renforcer les capacités nationales, communautaires et familiales de réponses au VIH/sida. L’objectif global est de prévenir et de protéger les enfants et adolescents contre les nouvelles infections et de garantir aux enfants infectés et/ou affectés par le VIH/sida le plein exercice de leurs droits.



Résultats majeurs

220 écoles primaires et secondaires, soit 50 000 élèves, ont bénéficié d’informations et de sessions de prévention sur le VIH/sida ; 578 enseignants ont été formés sur l’utilisation de ces  nouveaux modules d’information.

3 569 adolescents issus de communautés vulnérables et à risques ont bénéficié de services de dépistage gratuit, anonyme et volontaire mis en place par un système de cliniques mobiles.





Programme 2 : Enfance et violence : Renforcement d’un environnement protecteur pour les enfants



Objectifs du programme


Planifié sur quatre ans, ce programme vise à renforcer l’environnement protecteur des enfants victimes de violences physiques, sexuelles et psychiques. C’est ainsi que depuis 2008, l’Unicef s’efforce de rendre plus performants les services sociaux destinés à réintégrer les enfants victimes ou auteurs de violence ; de renforcer les capacités familiales et communautaires en terme de protection des enfants pour réduire leur vulnérabilité face à la violence, à l’exploitation, aux abus et à l’abandon. Afin que le changement s’opère en profondeur, l’environnement politique, législatif et d’action publique quant à la protection des enfants est aussi largement repensé.



Résultats majeurs


8 000 enfants et adolescents sont sensibilisés aux comportements non violents.

5 000 enfants sont pris en charge dans des hôpitaux et protégés contre les violences perpétrées à leur encontre.

250 000 enfants bénéficient de  nouvelles bases légales de protection de l’enfance.

 

Vous trouverez ci-dessous, les dernières actualités pour la région : Jamaïque