Dernières actualités de la région : Sénégal

Sénégal

Population totale : 12 379 000.
Espérance de vie : 63 ans.
Revenu national brut par an et par habitant : 820 $.
Rang, sur 196 pays, en fonction du taux de mortalité des moins de 5 ans (du pire au meilleur) : 31.
Taux de mortalité des moins de 5 ans (pour 1 000 naissances vivantes) : 149 (1990), 114 (2007).
Taux de mortalité maternelle (pour 100 000 naissances vivantes) : 980.
% de la population ayant accès à l'eau potable : 77.
Taux de prévalence du VIH chez les 15-49 ans : 1%.
Orphelins : 350 000.
Taux de scolarisation en primaire. Garçons : 71%. Filles : 70%.

Source : La situation des enfants dans le monde, 2009.

Voir les indicateurs pour ce pays.


 


PROGRAMMES



Programme 1 : Pour un environnement scolaire sain et protecteur pour la scolarisation des filles



  • Objectifs du programme


Ce programme vise à améliorer l’environnement de cinq écoles primaires du département de Bignona en Casamance. L’amélioration des conditions de vie des élèves -des filles tout particulièrement- passe par la mise en place d’un paquet de services essentiels : des infrastructures telles que des latrines séparées pour les filles et les garçons, des points d’eau et des lave-mains ; ainsi que des sessions d’information sur l’hygiène, la santé, le VIH/sida et les maladies sexuellement transmissibles. L’accent est mis sur la participation des enfants, des familles et des communautés aux activités du programme, afin qu’ils puissent par la suite les prendre en charge de manière durable.



  • Résultats majeurs


Depuis 2006,  2 911 élèves, dont 1463 filles, trouvent dorénavant dans leur école un environnement protecteur, sain et propice à un bon apprentissage.

46 cabines de latrines munies de lave-mains ont été construites et/ou réhabilitées.

50 enseignants ont reçu une formation sur les compétences de la vie courante comme la gestion de l’eau, l’hygiène, l’assainissement et la santé, afin d’intégrer ces problématiques dans leurs modules d’enseignement.



Programme 2 : Un environnement sain et protecteur pour les élèves (notamment les filles), comprenant un approvisionnement en eau potable et en services d’assainissement



  • Objectifs du programme


Le programme, mis en œuvre dans 68 écoles réparties dans trois régions du Sénégal (Kolda, Ziguinchor et Tambacounda), a pour objectif de transformer l’environnement scolaire des enfants, notamment des filles, afin qu’ils puissent tirer le meilleur parti de l’enseignement qui leur est dispensé. Cette amélioration comprend un paquet de services tels que des infrastructures (latrines séparées pour les filles et les garçons, des points d’eau potable et des lave-mains) et des sessions d’information sur l’hygiène, la santé, le VIH/sida et les maladies sexuellement transmissibles. L’accent est mis sur la participation des enfants, des familles et des communautés aux activités du programme, afin qu’ils puissent par la suite les prendre en charge de manière durable.



  • Résultats majeurs


A Kolda, 40 écoles ont été dotées de structures d’assainissement et de matériel de jardinage, 2 225 élèves ont désormais accès à l’eau potable et 4 604 à des blocs sanitaires séparés munis de lave-mains.

40 Gouvernements d’Enfants participent à la gestion et à la vie de l’école, et transmettent aux communautés des messages sur les bonnes pratiques d’hygiène, d’assainissement et de santé.

325 acteurs de l’éducation, dont 180 enseignants et 40 directeurs d’écoles, ont amélioré leurs connaissances en éducation à la citoyenneté et à la paix, en compétences de vie courante (par la suite intégrées dans les  enseignements), ainsi qu’en  management pédagogique.



Programme 3 : Mise en œuvre du paquet de services intégrés dans 20 écoles du département de Sedhiou en appui à la scolarisation des filles



  • Objectifs du programme


Ce programme a pour objectif, dans 20 écoles du département de Sedhiou, d’augmenter les taux de scolarisation.  Ceci  en offrant aux élèves, notamment aux filles, une panoplie de services tels que l’approvisionnement dans les écoles en eau potable et en services d’assainissement, la mise en place de jardins scolaires, l’équipement mobilier des écoles (tables, chaises, etc.), l’éducation à la santé et la formation des maîtres et des parents. En assurant un environnement protecteur, les filles peuvent maximiser les bénéfices de l’enseignement qui leur est offert. Le renforcement des relations entre les écoles et les communautés est un point fort du programme.



  • Résultats majeurs


Depuis le lancement du programme en janvier 2008, les besoins des 20 écoles ciblées ont été évalués. A la suite d’un appel d’offre, des contrats pour la réalisation dans ces écoles des points d’eau et des blocs sanitaires ont été signés avec neuf entreprises.

Un protocole d’accord a été signé avec l’ONG partenaire Aide et Action, concernant les aspects pédagogiques et organisationnels à mettre en place dans les écoles de Sedhiou.



Programme 4 : Protection sociale des enfants vulnérables dans deux préfectures très pauvres du Sénégal



  • Objectifs du programme


Dans deux préfectures très pauvres du Sénégal, à Dakar et à Ziguinchor, le programme vise à protéger 10 000 enfants vulnérables ou risquant d’être victime d’exclusion, d’abus et d’exploitation. Le programme propose un paquet de prestations sociales en nature et/ ou en allocations financières, ainsi qu’une mise en réseau des différents acteurs de la protection sociale. A terme, les expériences et les bonnes pratiques enregistrées dans ce programme pilote devraient permettre de jeter les bases de nouveaux modèles de services sociaux à l’échelle nationale.



  • Résultats majeurs


Activités lancées en janvier 2009. Informations à venir.

Vous trouverez ci-dessous, les dernières actualités pour la région : Sénégal

  • Pourquoi l’UNICEF ? Pour toutes ces belles raisons…

    © UNICEF/NIGB2010-0266/Giacomo Pirozzi

    Pour atteindre les enfants aux quatre coins du monde et leur assurer vaccination, accès à l'eau, nutrition... Pour faire entendre leur voix, pour qu'ils aillent à l'école, pour qu'ils soient protégés... Chaque jour, pour chaque enfant, partout, tout le temps. Et ce, grâce à vous !

  • Sahel : sauvons 1,2 million d’enfants de la malnutrition !

    © UNICEF/MLIA2012-00764/Tanya Bindra

    Grâce à vos dons l’année dernière, plus de 900 000 enfants malnutris ont pu être sauvés au Sahel. Et le travail de fond pour aider les familles à mieux faire face aux crises nutritionnelles a pu continuer. Mais le contexte reste difficile, et aujourd’hui, 1,2 million d’enfants sont à nouveau menacés. « Si on arrête maintenant notre soutien, les efforts investis ne serviront pas le changement » explique Patricia Hoorelbeke, spécialiste nutrition UNICEF pour la région Afrique Centre et Ouest…

  • L’année 2012 vue par l’UNICEF France

    © UNICEF/NYHQ2012-0180/Olivier Asselin

    Une année marquée par les urgences (Syrie, Sahel, Gaza, RDC…) mais aussi par de belles actions menées pour les enfants, grâce à votre soutien ! Retour en images sur les temps forts de l’année.