2,6 millions d'euros pour le Chili

Publié le 15 mars 2010 | Modifié le 29 décembre 2015

Les familles affectées par le séisme du 27 février ont besoin d’aide. Un second tremblement de terre a secoué le Chili jeudi 11 mars.

L’Unicef va venir en aide aux enfants et à leurs familles affectées par le séisme qui a frappé le Chili le 27 février dernier. Les enfants touchés seraient environ un million. S’il est pour l’instant difficile de savoir quels dégâts supplémentaires ont été engendrés par le deuxième séisme qui aussi a frappé le pays le11 mars, il est déjà certain que le premier tremblement de terre et le tsunami qu’il a produit ont fait plus de 500 morts et causé de très importants dégâts.

L’Unicef a aujourd’hui besoin de 3,5 millions de dollars, soit près de 2,6 millions d’euros pour aider les enfants et les femmes dans les zones affectées, à court et à moyen termes. Aide psycho-sociale, accès à l’eau et à l’assainissement, éducation et information sur les situations d’urgence. L’Unicef travaille pour toutes ces opérations en étroite collaboration avec le gouvernement chilien.

« Comme dans tous les désastres, les enfants sont ceux qui souffrent le plus. Ils sont particulièrement vulnérables face au froid, à la faim et aux maladies, explique Gary Stahl, représentant de l’Unicef au Chili. Leurs vies ont été brutalement bouleversées et nombreux d’entre eux vont avoir du mal à affronter ce bouleversement. Nous devons les aider maintenant. »

Six régions, dans lesquelles vivent environ 80% de la population du Chili, ont été affectées par le premier séisme. Le gouvernement a déclaré l’état de catastrophe pour ces provinces. Les zones les plus touchées sont les plus pauvres du pays. Les routes ont été coupées et des villages des zones côtières ont été entièrement balayés par le tsunami. Ecoles, cliniques et au moins 500 000 maisons ont été détruites ou très endommagées.

Soutenir nos actions