2e jour : visite d'un village bénéficiant du programme "Ecoles amies des enfants"

Publié le 13 août 2009 | Modifié le 31 mars 2016

A Nhamiya, dans la province de Tete, au nord du Mozambique, les bénévoles de l'Unicef France ont découvert différents aspects du programme "Ecoles amies des enfants" : outre la construction du bâtiment scolaire et la fourniture de matériel, le projet, suivi par un comité de gestion local, comporte une formation des enseignants à la pédagogie et aux pratiques d'hygiène et de santé.

A Nhamiya, dans la province de Tete, au nord du Mozambique, les bénévoles de l'Unicef France ont découvert différents aspects du programme "Ecoles amies des enfants" : outre la construction du bâtiment scolaire et la fourniture de matériel, le projet, suivi par un comité de gestion local, comporte une formation des enseignants à la pédagogie et aux pratiques d'hygiène et de santé.2ème jour de terrain… L’aventure continue, nos cinq françaises s’enfoncent dans la brousse pour atteindre le petit village de Nhamiya. La communauté entière s’est rassemblée pour accueillir la délégation Unicef. Dès l’entrée du village, une centaine d’enfants, chacun muni d’un sac fourni par l’Unicef, est sur les bas côtés de la piste. Ils chantent en choeur et tiennent entre leurs mains de grands panneaux avec des inscriptions manuscrites remerciant l’Unicef. La voiture s’arrête. Un groupe de femmes avance en dansant et en chantant, leurs bébés sur le dos. Chez nos cinq bénévoles, l’émotion est palpable. Elles applaudissent en rythme avec les femmes et les enfants, improvisent quelques pas de danse avec eux…

750 écoles construites ou réhabilitées dans le pays

A Nhamiya, depuis un mois maintenant, une école "en dur" est en cours de construction. En effet, ce village est bénéficiaire du programme "Ecoles amies des enfants". D’ici peu, il permettra l'ouverture des portes d’une des 750 écoles du pays que le programme a pour objectif de construire ou réhabiliter. Alors, à Nhamiya, depuis l’annonce de l’arrivée d’un tel programme, tout le monde s’active… et se mobilise en faveur des enfants.

Le village a déjà reçu certains matériaux nécessaires à la construction du bâtiment scolaire, le reste a été fourni par la communauté villageoise.  Depuis, et à tour de rôle, les hommes du village travaillent pour élever les fondations et construire la nouvelle école de leurs enfants…

Nos cinq bénévoles avancent au cœur du village où un rassemblement s’est formé, de nombreux villageois sont présents. M. Ramos, l’un des deux enseignants du village prend la parole, le silence se fait, tout le monde est attentif : « Au nom de toute la communauté, nous remercions l’Unicef pour les activités développées ces derniers mois. Tout cela va permettre des grands changements qui bénéficieront aux enfants, mais aussi à tous les membres de notre village ». Des applaudissements retentissent, les tamtams se mettent à vibrer…

Un comité de gestion pour que les villageois s'approprient le projet

A Nhamiya, comme dans les autres villages bénéficiaires, la communauté est très engagée dans le développement du projet "Ecoles Amies des Enfants". Douze villageois, dont 4 femmes et 3 enfants, se sont déjà constitués en comité de gestion de l’école. Ce comité se réunit une fois par mois pour discuter des questions liées à l’éducation des enfants, à l’avancée des travaux, aux problèmes scolaires des élèves, ils s’appliquent également à visiter les enfants à domicile pour identifier les plus vulnérables d’entre eux et leur fournir un appui supplémentaire.

Formation pour les enseignants

Outre le soutien déployé pour la construction de l’école, l’Unicef développe, dans le cadre de "Ecoles Amies des Enfants" et en étroite collaboration avec le Ministère de l’Education, des formations pour les enseignants du cycle primaire. Ainsi, les deux enseignants de Nhamiya en charge de 146 élèves participeront à la prochaine session prévue dans quelques mois à Changara, chef lieu de la province. Ces formations leur permettront de renforcer leurs compétences sur l’utilisation de méthodes d’enseignement interactives visant à ce que les enfants soient plus actifs et attentifs pendant les heures de classes. Elles proposent également des contenus sur des enjeux liés à l’hygiène à l’école, à la santé, à l’alimentation, ainsi qu’aux questions d’égalité d’accès à la scolarisation.

Grâce à l’arrivée du programme "Ecoles Amies des Enfants", un des deux professeurs a déjà pu se former aux aspects pratiques de la santé scolaire, avec 208 autres de ses collègues enseignants de la province de Tete. Avec la trousse de premier secours fournie par l’Unicef, l’enseignant est aujourd’hui capable de dispenser les premiers soins aux enfants en cas de blessures. Dernièrement, des livres pédagogiques dédiés aux enseignants ainsi que du matériel éducatif de base tels que des stylos, des cahiers, des craies, des tableaux noir, etc ont été acheminés à Nhamiya.

Après avoir passé près de 2 heures en brousse, avec cette communauté vivante et chaleureuse de Nhamiya, nos cinq Françaises se verront offrir par les membres villageois une chèvre ainsi qu’une bassine remplie de légumes frais en guise de remerciements.

Soutenir nos actions