37 enfants palestiniens blessés et arrêtés à Jérusalem-Est

Publié le 10 mai 2021

UNICEF appelle à empêcher une nouvelle escalade et à protéger tous les enfants.  
Déclaration de Ted Chaiban, directeur régional d'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord et Lucia Elmi, représentante spéciale d'UNICEF dans l'État de Palestine.

Amman/Jérusalem -Est, le 9 mai 2021 - « Au cours des deux derniers jours, 29 enfants palestiniens ont été blessés à Jérusalem-Est, notamment dans la vieille ville et dans le quartier de Sheikh Jarrah. Huit enfants palestiniens ont entre-temps été arrêtés.

Un bébé d'un an figurait parmi les blessés. Certains enfants ont été emmenés dans des hôpitaux pour y être soignés, avec des blessures à la tête et à la colonne vertébrale.

Ceci fait suite à des informations selon lesquelles près de 300 personnes ont été blessées dans la zone.

UNICEF a reçu des informations selon lesquelles les ambulances ont été empêchées d'arriver sur place pour aider et évacuer les blessés et qu'une clinique sur place aurait été touchée et perquisitionnée.

Tous les enfants doivent être protégés de la violence et tenus à l'écart du danger à tout moment. Le droit des familles d'accéder à tous les lieux de culte doit être préservé et les blessés doivent être assistés sans restriction.

UNICEF exhorte les autorités israéliennes à s'abstenir d'utiliser la violence contre les enfants et à libérer tous les enfants détenus. La détention d'enfants est un dernier recours et doit être utilisée le moins longtemps possible.

Pendant ce temps, dans la bande de Gaza, dans certaines parties de la Cisjordanie et dans le sud d'Israël, on constate une reprise inquiétante de la violence, en particulier au cours des dernières 24 heures.

Nous appelons toutes les parties concernées, où qu'elles se trouvent, à empêcher toute nouvelle escalade et à protéger tous les civils, en particulier les enfants. »