700 000 enfants en péril

Publié le 12 août 2009 | Modifié le 31 mars 2016

En République centrafricaine, des centaines de milliers d’enfants sont frappés par la malnutrition. Le seuil d’urgence est dépassé.

En République centrafricaine, des centaines de milliers d’enfants sont frappés par la malnutrition. Le seuil d’urgence est largement dépassé.
Plus de six personnes sur dix vivent avec moins de 1,25 dollar par jour en République centrafricaine. Le secteur minier est affaibli par la crise mondiale. Et, depuis 2005, le pays est le théâtre de conflits internes qui ont touché plus d’un million de personnes au nord.

Des évaluations préliminaires, conduites récemment par l’Unicef dans trois provinces du sud du pays, révèlent que 16% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë et 6,6% sont sévèrement malnutris. Des taux qui dépassent les seuils d’urgence, qui sont respectivement de 15% et de 2%. «Entre le nord du pays affecté par le conflit et la région du sud plus stable, on compte près de 700 000 enfants de moins de cinq ans vivant au-dessous des seuils acceptables, et beaucoup sont maintenant à la limite de la survie», déclare Jérémy Hopkins, représentant par intérim de l'Unicef en République centrafricaine.

Conflit et pauvreté

Entre pauvreté et insécurité, les familles sont en grand danger. «La situation des enfants au sud est particulièrement inquiétante, en raison de leur état nutritionnel qui se dégrade rapidement alors que dans le même temps les perspectives de financement sont de plus en plus rares» poursuit Jérémy Hopkins.

Face à cette situation de crise, l'Unicef lance un appel pour collecter 1,5 million de dollars. Des fonds destinés à l'achat ainsi qu’à la distribution d'aliments thérapeutiques et de médicaments.

Soutenir nos actions