Ann Veneman : « Les enfants sont victimes des tueries au Darfour »

Publié le 17 septembre 2006 | Modifié le 31 mars 2016

Déclaration de la directrice générale de l'Unicef le 15 septembre 2006 sur l'aggravation de la situation au Darfour.

« Les enfants continuent d’être victimes des tueries qui se poursuivent au Darfour. Selon certaines estimations, plus de 400 000 personnes ont péri dans le conflit actuel.

Environ 1,9 million de personnes ont été déplacées et près de trois millions de personnes dépendent de l’aide de la communauté internationale pour accéder à la nourriture, à un abri et à des soins de santé de base. A cause de la violence, les agents humanitaires éprouvent d’énormes difficultés à acheminer les secours nécessaires. Dans certaines zones du Darfour, 27% de la population souffre de dénutrition grave et les systèmes de soins de santé s’effondrent. La violence sexuelle à l’encontre des femmes et des enfants est très répandue et la population aspire à vivre dans des endroits où elle se sentira en sécurité.

La communauté internationale ne peut pas et ne doit pas laisser se prolonger ces pertes insensées de vies humaines. Nous exhortons toutes les parties à mettre fin au conflit et à protéger les familles et les enfants ».

Soutenir nos actions