Anne-Marie : « Le pouvoir extraordinaire de l’école »

Publié le 13 août 2014 | Modifié le 23 décembre 2015

Professeure d’arts plastiques au collège, Anne-Marie Djondo-Oberlé est la responsable du Club UNICEF de Valentigney dans le Doubs. Amoureuse de l’Afrique et sensible à la cause des enfants, Anne-Marie accompagne ses élèves dans leur construction personnelle.

Cela fait une dizaine d’année qu’Anne-Marie Djondo-Oberlé enseigne les arts plastiques au collège des Bruyères à Valentigney, elle est d’un dynamisme permanent et d’une généreuse bienveillance envers ses élèves. Sa vocation d’enseignante ? Il faut remonter à sa propre enfance pour comprendre le déclic de son destin, qui fait aujourd’hui sa raison d’être, trace son parcours professionnel, et forge son engagement pour les enfants. « C’est l’école qui m’a appris très durement, à mes dépens, ce que voulait dire le mot « maman » parce que je n’ai pas eu la chance d’être élevée par mes parents, se confie Anne-Marie avec son cœur et une certaine pudeur. L’école a un pouvoir extraordinaire grâce auquel j’ai pu prendre la parole, m’emparer de la grammaire et des mots. Grâce à ce pouvoir et ce savoir, je suis devenue l’égale des autres enfants ».
 
La transmission du savoir, c’est aujourd’hui le moteur de la vie d’enseignante d’Anne-Marie.

Une sensibilisation qui trouve ses racines en Afrique…

Quand on discute avec Anne-Marie, on comprend vite que sa sensibilité à la cause des enfants est profonde et authentique. Son engagement trouve ses racines  en Afrique, et s’affine au gré des voyages comme en Côte d’Ivoire, au Bénin, ou au Togo. « Quand on est confrontés à la réalité des enfants africains, votre vie en est changée pour toujours, témoigne Anne-Marie. J’ai eu la chance de participer à plusieurs projets au Togo en travaillant avec des ONG. Et à mon retour en France, lorsque le Club UNICEF s’est ouvert il y a 5 ans, j’ai spontanément proposé de mettre mes compétences au service de l’UNICEF. »
 
Très vite, Anne-Marie trouve des élèves réceptifs et attentionnés vis-à-vis de sa méthode de travail pour le moins… originale.  « J’anime le Club UNICEF en m’appuyant beaucoup sur ma matière et en proposant aux élèves d’avoir une action artistique à la fois qui mette en images les grandes missions de l’UNICEF, mais aussi l’action militante à travers l’expression de leurs droits. Avec les matériaux et les images, on peut concrétiser, matérialiser, nommer, échanger entre l’enseignante et les élèves. Cela se fait dans la bonne humeur et de façon ludique. Je suis bienveillante, ouverte mais aussi extrêmement ferme comme dirait Mary Poppins » explique Anne-Marie avec un large sourire qui caractérise son inaltérable bonne humeur.

Le Club UNICEF, pour aider les enfants à s’épanouir

Dessins, objets recomposés, marionnettes, dioramas, peintures… Les élèves de ce Club UNICEF expriment leurs droits fondamentaux de manière artistique, et font parler leur créativité, leur imagination, leur talent en herbe.  Mais derrière ce fonctionnement ludique et joyeux, se cache un objectif bien précis, pour le bien des enfants. « Le grand enjeu de toute construction d’un enfant est de lui apprendre à faire des choix, à éclairer ses choix, et à faire preuve de discernement, précise Anne-Marie. Il est très important que les élèves puissent se projeter dans l’avenir, se faire une image de soi. Donc mon travail sur les images et les couleurs leur permet de se familiariser avec leur propre projection sur leur image personnelle et sur la construction de leur projet professionnel. »
 
Finalement, Anne-Marie fait partie de ces bonnes fées de l’Éducation nationale qui contribuent au développement des enfants, à leur prise de conscience, et leur confiance en soi. Tel un ange gardien, Anne-Marie veille sur l’épanouissement de ses élèves pour lesquels le Club UNICEF donne toutes les clés vers leur construction personnelle. Celui d’un jeune engagé, et d’un futur citoyen sensibilisé à la cause des enfants.
 
Pour en savoir plus :
Tous nos articles sur les clubs UNICEF
L’art comme moyen d’expression des droits de l’enfant
Club UNICEF : la créativité débordante des jeunes
Des collégiens qui s'engagent pour les droits de l'enfant
Il n’y a pas d’âge pour s’engager avec l’UNICEF !

En savoir plus

 
Découvrez les plus belles créations de l’exposition des jeunes de Valentigney dans ce diaporama photo :  Club UNICEF : la créativité débordante des jeunes

Soutenir nos actions