Après l'ouragan Matthew, l'heure d'agir pour les enfants

Publié le 07 octobre 2016 | Modifié le 10 octobre 2016

L’ouragan Matthew, le plus violent à frapper les Caraïbes depuis près de dix ans, laisse derrière lui Haïti dévasté. Les équipes sur le terrain évaluent les dégâts et déploient l’aide d’urgence aux enfants et leurs familles, mais les conditions sont difficiles et des fonds supplémentaires sont nécessaires. Témoignage du terrain, et appel à la générosité…

« Nous sommes encore loin d'avoir une idée précise de l'étendue des dégâts. Nous gardons espoir, mais nous nous attendons au pire… ». Marc Vincent, représentant de l'UNICEF en Haïti, reçoit les informations qui remontent petit à petit des équipes sur le terrain, alors qu’elles tentent, à l’heure où nous écrivons ces lignes, d’évaluer la situation et les besoins des familles.

Dans les zones les plus affectées par l’ouragan Matthew, où vivent 500 000 enfants, les premières estimations sont déjà lourdes : alors que les médias parlent de plusieurs centaines de morts, on dénombre 1.3 million de personnes impactées, 16 000 personnes à la recherche d’un abri, 80% des maisons endommagées ou détruites, 175 écoles lourdement détériorées – tandis que 150 autres à travers le pays servent d’abris aux personnes déplacées… Les hôpitaux et les centres de santé, ainsi que les infrastructures n’ont pas été épargnés ; les télécommunications sont coupées, les routes sous l’eau, l’unique pont qui mène aux zones affectées s’est effondré, rendant très difficile l’accès… et il y a désormais de grands risques de glissements de terrain.

L’UNICEF en action

« Parmi les priorités de l’UNICEF, circuler dans les zones affectées pour repérer les enfants vulnérables, notamment ceux séparés de leur famille pendant l’ouragan, et s’assurer que chaque enfant est en sécurité, avec de la nourriture, de l’eau, des couvertures, un kit d’hygiène, etc. » explique Cornelia Walther du bureau UNICEF Haïti. « Autre urgence : prévenir les épidémies de maladies liées à l’eau, comme le choléra – dont on dénombrait déjà avant l’ouragan Matthew entre 400 et 500 nouveaux cas par semaine… »

L’aide d’urgence pré-positionnée par notre organisation juste avant l’ouragan s’apprête à bénéficier à 10 000 personnes, et  des fournitures supplémentaires, comme des tablettes de purification d’eau, des réservoirs et des bâches plastiques ont été déployés dans les zones les plus affectées. L'évaluation des besoins humanitaires est en cours mais on pressent d’ores et déjà que du matériel de secours supplémentaire sera nécessaire.

Appel aux dons

Afin de pouvoir répondre aux besoins immédiats et vitaux des enfants et leurs familles, l’UNICEF lance un appel à la générosité. Pour y contribuer, vous pouvez dès maintenant faire un don en ligne ici. Merci de votre soutien !

 

Du matériel humanitaire acheminé par avion-cargo

Plusieurs pays affectés

Cet article revient sur les dégâts causés par l'ouragan Matthew en Haïti, mais la République Dominicaine (photo) a également été impactée, ainsi que Cuba, les Bahamas, la Jamaïque et les Etats-Unis.

Les réseaux sociaux en parlent

Soutenir nos actions