Attaque d'une école dans le nord-ouest du Nigeria

Publié le 14 décembre 2020

Déclaration de Marie-Pierre Poirier, directrice régionale d'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre sur l'attaque d'une école dans le nord-ouest du Nigeria.

Dakar, le 13 décembre 2020 – « Vendredi soir, des hommes armés ont attaqué le Government Science Secondary School à Kankara, dans l'État de Katsina, au nord-ouest du Nigeria. Selon des rapports non confirmés, des centaines d'étudiants sont toujours portés disparus.

UNICEF condamne avec la plus grande fermeté cette attaque brutale et demande la libération immédiate et inconditionnelle de tous les enfants et leur retour dans leurs familles.

UNICEF est profondément préoccupée par ces actes de violence. Les attaques contre les écoles sont une violation des droits de l'enfant. Ceci est un sinistre rappel que des enlèvements d'enfants et des violations graves et généralisées des droits de l'enfant continuent à avoir lieu dans le nord du Nigeria.

Les enfants doivent se sentir en sécurité à la maison, à l'école et dans leur cour de récréation à tout moment. Nous sommes aux côtés des familles des enfants disparus et de la communauté touchée par cet horrible événement.

Nous reconnaissons les efforts déployés par le gouvernement du Nigéria pour entreprendre tous les efforts nécessaires au retour en toute sécurité des enfants disparus. »