Attaques dans le nord de la Syrie : quatre enfants tués et deux autres blessés

Publié le 01 février 2021

Déclaration de Bo Viktor Nylund, représentant d'UNICEF en Syrie

Damas, le 31 janvier 2021 – « Une jeune fille de 12 ans aurait été tuée aujourd'hui lors d'un attentat à Azaz, dans le nord de la campagne d'Alep. Deux autres garçons figurent parmi les dizaines de blessés, l'un d'entre eux ayant moins d'un an. Hier encore, trois enfants ont été tués dans une explosion dans la ville d'Afrin, également dans la campagne du nord d'Alep.

Ces récentes attaques nous rappellent brutalement que la violence se poursuit en Syrie et que les enfants continuent à être en danger jour après jour.

Depuis le début de cette année, au moins 22 enfants auraient été tués.

Une fois de plus, UNICEF rappelle à toutes les parties au conflit leur obligation de protéger les enfants à tout moment et de s'abstenir de toute violence dans les zones civiles.

Dix ans après le début du conflit, les enfants continuent d'être les plus durement touchés par des destructions, des déplacements et des décès. Ils ont perdu la vie, leur maison et leur enfance. Il est grand temps que la violence en Syrie prenne fin. »