Au Niger, plus de 2,1 millions d’enfants souffrent en silence

Publié le 02 juillet 2021

Conflits armés récurrents, déplacements, inondations, maladies dont malnutrition et Covid-19… La population au Niger doit faire face à une crise multidimensionnelle. 3,8 millions de personnes, dont plus de la moitié sont des enfants, ont aujourd’hui besoin d’une aide humanitaire d’urgence.

« Les groupes armés ont attaqué, pillé et brûlé tout le village, y compris notre école et le centre de santé. Les assaillants nous ont chassés en nous tirant dessus et en nous poussant sous leurs véhicules », témoigne Adamou, 10 ans.

Plusieurs mois plus tard, Adamou se souvient encore de cette terrible journée en janvier 2021 où sa vie a basculé. « De nombreux corps jonchaient le sol. J’étais pétrifié », se confie-t-il.
Cette insécurité au Niger provoque une grave crise humanitaire avec près d'un demi-million de personnes déplacées à l'intérieur du pays. En plus de les priver d’éducation, ces attaques contre les écoles traumatisent les enfants et détruisent les rêves de toute une génération.

« Dans le passé, ces groupes attaquaient les postes de police et la gendarmerie. De nos jours, il y a des attaques contre des civils, contre des écoles et des centres de santé. Pourquoi s’en prendre à des innocents et encore plus à des enfants ? », déplore son père, Souley.

Chimaou, 3 ans, a dû fuir les violences et se retrouve aujourd'hui à Niamey, au Niger.

Photo d'illustration d'un jeune enfant déplacé suite aux violences dans son village au Niger.

Les femmes et les enfants premières victimes de ces violences

Cette situation est aggravée par les déplacements de population qui fuit ces violences et qui se retrouve face à d’autres contraintes telles que les inondations, le manque de nourriture ou encore face à la pandémie de Covid-19.  
Aujourd’hui, au Niger :

  • 1,6 million  enfants souffrent de malnutrition et 450 000 d'entre eux souffrent de malnutrition aiguë sévère
  • 1,9 million de personnes n'ont pas accès à l'eau potable et à l'assainissement
  • 400 000 enfants ne sont pas scolarisés en raison de l'insécurité ou de catastrophes naturelles
  • 640 000 personnes sont touchées par les inondations

Soutenez nos actions

Avec l’appui de nos partenaires et acteurs locaux, nous travaillons dans tout le pays pour répondre aux besoins de la population, notamment les familles et enfants déplacés. Nous soutenons également les autorités locales pour renforcer leur capacité à faire face aux urgences cycliques. Le défi demeure grand et nous avons besoin de vous pour continuer à mener à bien nos actions.

Faites un don maintenant pour venir en aide à ces enfants.