Aubagne : Un pont entre la France et le Québec

Publié le 09 octobre 2012 | Modifié le 11 janvier 2016

Quand deux Villes amies des enfants se rencontrent, que font-elles ? Elles signent un accord de partenariat autour de la solidarité et du bien-être des enfants.

C’est ce qu’ont réalisé Aubagne (13) et Sainte-Julie (Québec) en 2011, pour échanger sur les bonnes pratiques en matière de promotion de la Convention internationale des droits de l’enfant et de mise en déclinaison des actions propres au réseau Ville amie des enfants.
 
Parmi les autres volets de cette riche coopération, les deux Villes ont convenu d’organiser des échanges de jobs d’été destinés aux étudiants. Melissa Abraham, jeune habitante de Sainte-Julie âgée de 18 ans a la recherche d’un « job pour l’été », a ainsi postulé au poste d’animatrice proposé par Aubagne. Melissa a passé la première partie de son séjour au centre de loisirs du Pin Vert et a eu le plaisir de participer à la manifestation Festimôme avec les petits. Pour la deuxième partie, direction le centre de Saint-Vincent-les-Forts. Une autre expérience française. « Ici, on sent que les enfants sont plus encadrés dans les centres. Les activités par contre sont les mêmes qu’au Canada, mais on y chante plus de chansons. On a formé une belle équipe ! » précise-t-elle.
 
Pendant ce temps, deux jeunes de la Ville d’Aubagne, Lisa Ferrazzo et Guillaume Sabuco, se sont rendus à Saint-Julie pour animer un camps de jour.

 

Inscrivez-vous

Suivez l'actualité des villes amies des enfants