Audrey Hepburn : Ambassadrice emblématique d’UNICEF

Publié le 08 mars 2021

Pour UNICEF, l’esprit d’Audrey Hepburn est toujours vivant. Actrice adorée du public dont la seconde carrière d’Ambassadrice UNICEF a apporté la joie à des centaines de milliers d’enfants, elle a été la première personnalité femme à s’engager à nos côtés. Retour sur l’une des plus emblématiques de nos Ambassadrices.

A l’occasion de notre 75ème anniversaire, nous souhaitons mettre à l’honneur l’engagement d’une des plus grandes voix féminines d’UNICEF, Audrey Hepburn, qui a défendu la cause des enfants et en a fait sa priorité.  
Dès sa nomination en tant qu’Ambassadrice en 1988, Audrey Hepburn se rendit de nombreuses fois sur le terrain pour rencontrer les enfants et porter leurs voix, partout dans le monde. Parmi ses nombreux déplacements, on compte l’Ethiopie où elle a constaté les conséquences des années de sécheresse et de guerre civile qui ont engendré une famine. Elle se rendit en Turquie pour soutenir une campagne de vaccination contre la polio,  au Venezuela pour appuyer des programmes de formation professionnelle au profit des femmes et adolescentes et au Vietnam pour des programmes d’accès à l’alimentation. Elle visita également des écoles au Bangladesh et des camps pour enfants déplacés au Soudan.

Un engagement profond pour les enfants du monde

Audrey Hepburn travailla sans relâche pour UNICEF même quand elle n’était pas sur le terrain.
« Je peux témoigner de l’importance d’UNICEF pour les enfants car je fais partie de ceux qui ont reçu des vivres et une aide médicale juste après la deuxième Guerre mondiale », se confia l’actrice.
Elle fut la voix de ceux qu’on n’entendait pas. A plusieurs occasions, elle participa à des tournées de concert de bienfaisance, prononça de nombreux discours et dessina même des cartes de vœux au profit d’UNICEF.

 

Championne des droits de l’enfant

Audrey Hepburn était une véritable championne engagée des droits de l’enfant qui a consacré sa vie pour chaque enfant.
« En vieillissant, vous vous rendrez compte que vous avez deux mains : l'une pour vous aider vous-même, et l'autre pour aider ceux qui en ont besoin », affirma l’Ambassadrice.
Audrey Hepburn se vit remettre la plus haute distinction honorifique civile américaine, la Médaille présidentielle de la Liberté, en décembre 1992. Cette année-là, en dépit d’une maladie, elle continua à œuvrer pour UNICEF et se rendit en Somalie, au Kenya, en Grande-Bretagne, en Suisse, en France et aux Etats-Unis.

En cette période de crise sanitaire, il est essentiel de rappeler l’importance des Ambassadeurs de bonne volonté qui se tiennent à nos côtés pour chaque enfant et de rappeler l’importance de se mobiliser pour la défense de leurs droits car « s’il faut tenir à une seule chose dans la vie, c’est à son prochain », déclarait Audrey Hepburn.