Bénévole, pourquoi pas vous?

Publié le 04 décembre 2009 | Modifié le 26 mai 2015

Quelques témoignages, recueillis auprès des 6200 bénévoles qui travaillent à nos côtés.

Marie, bénévole à Lyon
« Je suis bénévole depuis 3 ans, j’ai répondu à une annonce  pour vendre des cartes et produits sur un stand, depuis je suis toujours bénévole et maintenant je fais partie de l’équipe de la communication du comité de Lyon. A l’Unicef France, vous êtes accompagné dans votre parcours bénévole, en effet, vous recevez des formations selon l’activité que vous aller occuper. Je suis retraitée et mon temps je le partage entre mes petits enfants et les enfants du monde »

Jean Paul, bénévole à Marseille
« J’aime la variété des tâches. Des tâches manuelles jusqu’aux responsabilités de « management » et d’organisation. J’aime la cause pour laquelle nous nous sommes tous engagés : la cause des enfants défavorisés. Leurs portraits sont sur les murs de notre comité. Souriant malgré les misères qui les accablent, ils  savent que nous donnons un peu de notre temps et de nos sentiments pour les soulager, pour leur permettre d’accomplir leur destinée. Alors je suis heureux de faire quelque chose d’utile pour eux, d’utile pour moi. »

Arnaud, web bénévole
« Je suis devenu web bénévole car je n’avais pas trop le temps, je travaille à plein temps et quand j’ai vu que l’Unicef recherchait des personnes pour relayer leur appel aux dons pour Haïti. J’ai un blog, une page Facebook, j’ai toute de suite relayé sur ces supports les bannières qui sont mis à disposition par l’Unicef France. » 

Françoise, bénévole à Versailles

"Ayant cessé mon activité professionnelle, j’ai recherché une activité utile pour les plus défavorisés. Au-delà des dons d’argent, j’ai toujours "donné mon sang". Je voudrais dorénavant "donner du temps et de l’énergie" sans toutefois être capable d’être une femme de terrain auprès des plus démunis".

Marlène, bénévole à Mont de Marsan
"Je suis devenue bénévole grâce à la Présidente de Mont de Marsan qui me demandait souvent de rejoindre le groupe et aussi parce que je n’ai pas de grosses finances donc je ne pouvais pas faire de dons, ce qui me chagrinait. Aussi en étant bénévole, j’aide à ma façon et j’essaie de faire selon mes compétences".

Jocelyne, bénévole à Levallois
"Dès sa naissance, un petit enfant innocent va être protégé, choyé, éduqué ou alors privé de nourriture, confronté à la maladie, la violence ou la guerre. Ayant eu une enfance heureuse, cette injustice dès l’aube de la vie m’a toujours émue. Pendant de nombreuses années, j’ai consacré mon temps libre aux associations de parents d’élèves et à la création d’une bibliothèque en milieu rural. Mes enfants élevés, j’ai décidé de m’investir, toujours en faveur des enfants, et il m’a paru important de me tourner vers une association défendant les droits de tous les enfants du monde. Très naturellement, puisque "acheteuse" de ses cartes depuis de nombreuses années, je me suis donc présentée au comité pour l’Unicef".

Monique, bénévole à Tours

"Ancien professeur, je m’intéresse depuis toujours à la cause des enfants. A la veille de ma retraite, j’ai pensé devenir bénévole dans une association oeuvrant pour eux. Je suis heureuse d’avoir choisis l’UNICEF ; depuis 50 ans, son objectif est de construire un monde meilleur "avec et pour les enfants", c’est tout à fait mon point de vue".

Karima, bénévole au siège de l'UNICEF France
"Afin de me rendre utile et de contribuer à l’aide d’un organisme oeuvrant dans la protection de l’enfance".

Nicole, bénévole au siège de l'UNICEF France
"Je connais le milieu associatif en général, j’avais un peu de temps libre donc j’ai pensé l’offrir à une association s’occupant d’enfants, car l’avenir de tout pays passe par sa jeunesse".

 



Soutenir nos actions