Blocage de l'action humanitaire de l'UNICEF à Mekele, en Ethiopie

Publié le 29 juin 2021

Déclaration de la directrice générale d'UNICEF Henrietta Fore sur le blocage de l'action humanitaire d'UNICEF à Mekele, en Ethiopie

New York, le 28 juin 2021 – « Des membres des Forces de défense nationale éthiopiennes sont entrés aujourd'hui dans notre bureau de Mekele, dans le Tigré, en Éthiopie, et ont démantelé notre équipement satellite.

Cet acte viole les privilèges et immunités de l'ONU et les règles du droit international humanitaire concernant le respect des objets de secours humanitaire. Je condamne cette action dans les termes les plus forts.

La priorité d'UNICEF au Tigré, et dans toute l'Éthiopie, est d'aider les enfants les plus vulnérables, y compris les 140 000 enfants déjà confrontés à des conditions proches de la famine. Nous ne sommes pas, et ne devrions jamais être, une cible.

Je demande à toutes les parties au conflit du Tigré de respecter les règles de la guerre et de respecter et protéger les agences humanitaires. Les parties au conflit ne doivent pas fouiller, confisquer ou interférer avec les opérations de secours humanitaire, doivent permettre l'accès aux populations dans le besoin et doivent protéger les enfants à tout moment. »