Ce que risquent les enfants rohingyas pendant la mousson

Publié le 01 juin 2018 | Modifié le 01 juin 2018

De fortes pluies s’abattent sur les camps où les Rohingyas ont trouvé refuge au Bangladesh et leurs abris pourraient être inondés.

La mousson est à présent d’actualité en Asie du Sud-Est et touche tout particulièrement les régions côtières. Or, c’est précisément sur les côtes du Bangladesh que les Rohingyas qui ont fui les violences au Myanmar ont trouvé refuge. Entassés dans des abris de fortune, ils tentent de survivre malgré les épouvantables conditions sanitaires. Chaque jour, 60 bébés naissent dans ces camps.

Les intempéries mettent les enfants en danger

Les fortes pluies ont des incidences directes sur le devenir des jeunes Rohingyas. Quand il pleut, des glissements de terrain font s’effondrer les campements bâtis dans l’urgence pour les 650 000 réfugiés arrivés en l’espace de quelques semaines. Une fillette est morte dans un de ces accidents et deux autres jeunes enfants ont été blessés alors qu’ils étaient partis chercher du bois.

La mousson peut aussi priver les enfants de services vitaux comme les centres de santé, les espaces d’accueil et les écoles implantés par l’UNICEF. Ces lieux sont à la merci d’inondations et leur destruction laisserait les enfants démunis de services fondamentaux. Par ailleurs, à cause des coulées de boue, des enfants pourraient être séparés de leur famille.

Enfin, l’humidité et l’eau stagnante sont des vecteurs de maladies. Dans ces camps où la malnutrition affaiblit déjà le système immunitaire des enfants, imaginez les dégâts que pourrait provoquer une épidémie comme le choléra ?

Ce que fait l'UNICEF

Avec votre aide, nous pourrons nous assurer que les latrines et les réserves d’eau soient à l’épreuve des inondations et protégés de toute contamination. Nous pourrons fournir aux familles du chlore en quantité nécessaire pour assainir l’eau qu’elles consommeront. Nous pourrons vacciner les enfants contre le choléra. Et nous pourrons sensibiliser les familles et les inciter à envoyer leurs enfants à l’école.

Faites un don pour aider les enfants rohingyas.