Changer la jeunesse du Liberia grâce à l’innovation

Publié le 23 février 2016 | Modifié le 01 mars 2017

Pascal J. Wilson est le responsable du projet U-Report à l’UNICEF au Liberia, une plateforme de mobilisation sociale pour engager les jeunes à la responsabilité citoyenne dans leurs communautés, déjà déployée dans plus d’une douzaine de pays. En tant que co-président du comité de pilotage, il aide ce comité de jeunes à coordonner ses travaux, effectuer des sondages et envoyer des notifications par SMS à tous les jeunes utilisateurs de l’outil U-Report. Il témoigne sur le potentiel et le pouvoir de U-Report dans le changement de la jeunesse de son pays.

Je possède deux téléphones mobiles, comme presque tous les autres Libériens que je connais. Nous gardons un téléphone pour chaque réseau mobile, ou nous insérons deux cartes SIM dans un même téléphone s’il le permet, afin de passer des appels sur des réseaux différents.

Le Liberia compte environ 2 000 000 d’abonnés au réseau mobile. Des études ont montré que plus de 75% des jeunes ont un ou deux téléphones mobiles au Liberia, ou ont accès à un seul assez facilement. Un niveau assez élevé de téléphones, même par rapport aux pays les plus développés en infrastructure de communication. Au Liberia, à l’image des utilisateurs mobiles dans le monde, le téléphone représente l'un des principaux modes de communication.

Au Liberia, où plus de 50% de la population du pays n'a ni accès à la presse écrite ni la presse en ligne, le téléphone mobile est la clé des communications, et beaucoup plus rapide pour transmettre des informations aux zones éloignées.

C'est la raison pour laquelle l'UNICEF a aidé à lancer une plateforme de messages textes gratuits qui permet de partager l'information des jeunes via SMS sur des sujets qui les concernent ainsi que leurs communautés. En retour, ils peuvent recevoir des solutions, ou même contribuer à des discussions nationales.

 
Pascal J. Wilson (au centre, avec des lunettes) en compagnie de U-reporters et les membres du comité de pilotage à Monrovia, juste avant de débuter une formation de recrutement. © UNICEF Liberia

U-Report est un outil de mobilisation sociale conçue pour les jeunes et leurs défenseurs afin de renforcer le développement local et l'engagement des citoyens. Il permet aux citoyens de s’exprimer via SMS et d'autres canaux numériques - par le biais de sondages et de messages - sur ce qui se passe dans leurs communautés. U-Report fournit également un forum pour amplifier leur voix par le biais de médias locaux et nationaux, envoie des alertes aux principaux décideurs politiques sur les questions auxquelles leurs électeurs sont confrontés, et fournit  des informations utiles aux U-reporters afin qu'ils soient habilités à travailler pour le changement et le progrès dans leurs communautés.

U-Report Liberia a été lancé en novembre 2014, au plus fort de l'épidémie d'Ebola. U-Report a permis de diffuser le message sur les moyens dont les jeunes pouvaient empêcher la propagation du virus Ebola, et à partager des informations avec leurs communautés et dans les écoles. Les sondages étaient calibrés sur la connaissance des jeunes en matière de prévention face à Ebola et sur d'autres questions sensibles, et des notifications ont été envoyées avec des messages de promotion du retour à l'école. Plus de 35 sondages ont été mis à l'essai depuis novembre 2014, et les données générées par les U-Reporters ont été partagées avec les décideurs politiques pour passer à l’action.

Pour la première fois grâce à l'utilisation de U-Report, les jeunes libériens sont en mesure de communiquer, à leur manière, sur les questions qui les concernent au niveau local par le biais de leurs téléphones mobiles - pour la première fois. Les résultats sont automatiquement assemblés et partagés régulièrement avec les décideurs politiques pour intervention ou mise en œuvre, à l’occasion par un comité de pilotage de jeunes.

J'ai voyagé à Bong, Grand Bassa, Lofa, Margibi et dans les comtés de Nimba pour encourager les jeunes à rejoindre la plateforme. Plus de 71 000 jeunes des quatre coins du Liberia font maintenant partie de ce réseau national ayant l'une des plus rapides croissances de U-Report par rapport aux autres pays.

Un jeune, un membre du comité de pilotage et moi-même avons vu comment U-Report a transformé la vie de certains jeunes et je vois son potentiel pour fournir des informations aux décideurs politiques dans un pays où les jeunes comptaient auparavant sur la puissance d'un pistolet pour se faire entendre. Maintenant, ils peuvent partager des informations en temps réel, et solliciter des commentaires par SMS, en utilisant la puissance d'un téléphone mobile.

U-Report est actuellement géré par les jeunes au Liberia et supervisé par l'UNICEF. 14 premiers établissements de jeunes sont membres du comité de pilotage. Ce comité élabore des questions pour le sondage et des messages de sensibilisation pour d'autres jeunes, rassemble des informations et aide les spécialistes de l’accès (à l’eau, à la santé, à l’éducation…) pour répondre à certaines des questions.

Sur Facebook...
 

Climaxing a 4 days U-Report aggressive campaign in Bong County Gbarnga. U-Report Liberia talking over globally with over...

Posté par U-report Liberia sur dimanche 21 février 2016

Soutenir nos actions