Manifestations au Soudan : des violations graves à l'encontre des enfants

Publié le 20 janvier 2022

Déclaration de Ted Chaiban, directeur régional de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord

Amman, le 19 janvier 2022 – « Plus de 120 violations graves à l'encontre d'enfants ont été vérifiées dans tout le Soudan depuis le coup d'État militaire du 25 octobre dernier.

Neuf enfants ont été tués lors de manifestations, principalement à Khartoum, tandis que 13 autres ont été blessés. La plupart des violations concernaient des adolescents. Des garçons et des filles âgés d'à peine 12 ans ont été placés en détention. Des enfants ont été touchés par les attaques fréquentes contre les installations médicales.

L'UNICEF réitère son appel aux autorités soudanaises pour qu'elles protègent les enfants du Soudan contre les atteintes et la violence à tout moment. Les enfants ne sont pas une cible, y compris pendant les conflits ou les événements politiques.

L'usage excessif de la force contre les civils, y compris les enfants, doit cesser. »