Covid-19 : comment s'organise le déconfinement pour les enfants ?

Publié le 29 avril 2020

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté le plan de déconfinement pour le monde éducatif, qui sera modulable selon les âges et les régions.

[Mis à jour le 5 mai 2020]

Dans un discours prononcé mardi 28 avril à l'Assemblée nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a présenté les modalités de retour à l'école pour les enfants et les jeunes en France. La fermeture de l’ensemble des établissements scolaires en raison de l’épidémie de Covid-19 avait débuté lundi 16 mars.

Quand les écoles rouvriront-elles ?

À partir du 11 mai :

  • les écoles maternelles et élémentaires rouvriront de façon progressive sur la base du volontariat ;
  • les crèches rouvriront avec des groupes de 10 enfants au maximum. Un nombre plus important pourra être accepté à condition que l’espace le permette et que ces groupes ne se croisent pas. Les critères de priorité pour l’accueil des enfants devront être définis par les gestionnaires des crèches.

À partir du 18 mai, les collèges (en commençant par les 6e et 5e) rouvriront uniquement dans les départements où la circulation du virus est faible.

Fin mai, une décision sera prise pour les lycées.

Faut-il que mon enfant aille à l'école ?

Les enfants pourront, dans certains cas, être accueillis à l'école. Renseignez-vous auprès de l'établissement scolaire de votre enfant, du site du rectorat ou sur le site du ministère de l'Education nationale.

Cela se fait sur la base du volontariat.

Pour les parents qui le souhaitent, la poursuite de la scolarité à domicile est possible.

>>> UNICEF France propose des conseils aux parents pour assurer la continuité éducative

Quelles sont les mesures de sécurité prévues à l’intérieur de l’école ?

Dans les classes, le nombre d'élèves est limité à 15. Dans tous les cas, l'enseignement à distance est maintenu gratuitement. La scolarité pourra également avoir lieu en salle d’étude quand les locaux le permettent ou dans des locaux périscolaires pour les activités sportives, de santé, de culture ou de civisme.

Chacun.e devra respecter les gestes barrières (lavage des mains, distanciation sociale, etc.). Du gel hydro-alcoolique sera distribué.

>>> En collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé et la Croix-Rouge, nous avons établi une série de recommandations à destination des établissements scolaires.

Les enfants doivent-ils porter un masque ?

Les enseignants et encadrants des établissements scolaires devront porter des masques lorsqu’il ne sera pas possible de respecter les règles de distanciation. Les professionnels de la petite enfance devront porter un masque grand public car les règles de distanciation ne peuvent être appliquées.

Le port du masque n’est pas recommandé et doit être évité pour les enfants en maternelle et les enfants de moins de trois ans. Pour les élèves des écoles élémentaires, le port du masque n'est pas recommandé, mais des masques pédiatriques seront mis à disposition des directeurs d'établissements pour les cas particuliers (en cas de symptômes, par exemple).

Pour les collégiens, le port du masque est obligatoire. Les masques seront fournis pour ceux qui n'ont pas pu s'en procurer.

Que faire si mon enfant a des symptômes ?

Dans le cas où un enfant présente des symptômes (toux, fièvre), il convient d’appeler le médecin traitant ou de procéder à une téléconsultation. Il faut veiller à ce que l’enfant reste au domicile. Si les symptômes s’aggravent, que vous percevez des difficultés respiratoires, il faut alors contacter le 15.

>>> Coronavirus : ce que les parents doivent savoir