Cox's Bazar : ouverture d'un centre d'isolement et de traitement COVID-19

Publié le 31 août 2020

UNICEF, en partenariat avec l'ICDDR, B (International Centre for Diarrhoeal Disease Research, Bangladesh), soutient un centre d'isolement et de traitement de 200 lits à Teknaf Upazila, dans le district de Cox's Bazar, afin de fournir des soins nécessaires aux patients COVID-19 des communautés de réfugiés bangladeshi et rohingya.

Dhaka, 31 août 2020 - Le centre d'isolement et de traitement des infections respiratoires aiguës sévères (SARI ITC) sera géré par l’ICDDR, B, en partenariat avec UNICEF, grâce au soutien financier des gouvernements de l'Australie, de l'Allemagne, de la Suède, du Royaume-Uni et des États-Unis d'Amérique, de l'Union européenne et de la Banque mondiale.

« Globalement, le nombre de cas COVID-19 continue d'augmenter. UNICEF travaille en étroite collaboration avec le gouvernement du Bangladesh et les partenaires de développement pour répondre à ce défi sans précédent, tant au niveau national que sous-national », a déclaré Tomoo Hozumi, représentant d'UNICEF au Bangladesh.

UNICEF travaille avec le ministère de la santé et du bien-être familial pour aider à renforcer la prévention et le contrôle des infections, la gestion des cas et les questions liées au système de données concernant la COVID-19, entre autres. En outre, UNICEF achète des équipements et des fournitures médicales essentiels pour soutenir la prévention et le traitement de la COVID-19 au niveau national ainsi que pour les personnes vivant à Cox's Bazar.

Les camps Rohingya de Cox's Bazar, l'un des endroits les plus vulnérables à la COVID-19

« Les autorités locales travaillent main dans la main avec UNICEF et la CDDR, B pour sauver des vies. Le centre d'isolement et de traitement COVID-19 est un grand pas en avant », a déclaré Kamal Hossain, commissaire adjoint de Cox's Bazar.

Le centre de traitement fournira le diagnostic COVID-19 et les soins cliniques, y compris l'oxygénothérapie, aux patients gravement malades des communautés bangladeshi et rohingya de Teknaf Upazila. Il fonctionnera 24 heures sur 24 et sera desservi par plus de 300 travailleurs de première ligne hautement qualifiés et dévoués, dont des médecins, des infirmières, des préposés aux soins aux patients, des techniciens de laboratoire, des pharmaciens et des agents de nettoyage. Les patients gravement malades nécessitant une ventilation mécanique recevront un traitement initial et seront ensuite dirigés vers les soins intensifs de l'hôpital de district. Un incinérateur a été installé pour l'élimination des déchets en toute sécurité. En outre, le centre disposera de programmes de sensibilisation pour prévenir la propagation de la maladie COVID-19.

« En raison de la très forte densité de population, les camps Rohingya de Cox's Bazar restent l'un des endroits les plus vulnérables à l'épidémie de COVID-19. Ce centre apportera un soutien vital aux communautés bangladeshi et rohingya », a déclaré Mahbub Alam Talukder, commissaire chargé de l'aide aux réfugiés et du rapatriement, à Cox's Bazar.

« Nous sommes fiers de nous associer à UNICEF pour fournir des services de santé essentiels en cette période exceptionnelle. Nous apprécions les efforts de notre personnel qui est en première ligne pour répondre à cette crise », a déclaré le Dr. John David Clemens, directeur exécutif de l'ICDDR, B.