Cyclone Amphan : 19 millions d'enfants en danger imminent en Inde et au Bangladesh

Publié le 21 mai 2020

Au moins 19 millions d'enfants sont en danger imminent alors que le cyclone Amphan arrive au Bangladesh et en Inde. Le cyclone et la COVID-19 présentent une double menace pour les enfants et les familles de la région, avertit UNICEF.

Kathmandu/New York/Paris, le 21 mai 2020 - Au moins 19 millions d'enfants dans certaines régions du Bangladesh et de l'Inde sont exposés à un risque imminent d'inondations soudaines, de marées, de tempête et de pluies torrentielles alors que le cyclone Amphan arrive aujourd'hui, a averti UNICEF. L'État indien du Bengale occidental, qui abrite plus de 50 millions de personnes, dont plus de 16 millions d'enfants, devrait être directement touché par cette puissante tempête.

UNICEF est également très préoccupé par le fait que la COVID-19 pourrait aggraver les conséquences humanitaires du cyclone Amphan dans les deux pays. Les personnes évacuées qui se sont installées dans des abris temporaires surpeuplés seraient particulièrement vulnérables à la propagation de maladies respiratoires comme la COVID-19, ainsi qu'à d'autres infections.

« Nous continuons à suivre la situation de près », a déclaré Jean Gough, directeur régional d’UNICEF pour l'Asie du Sud. « La sécurité des enfants et de leurs familles dans les zones qui seront touchées est une priorité et il est rassurant de voir que les autorités ont planifié leur réponse urgente en tenant compte de la pandémie COVID-19. »

Une double menace pour des populations vulnérables

Cox's Bazar au Bangladesh - qui abrite actuellement plus de 850 000 réfugiés Rohingya – est sur la trajectoire du cyclone et devrait connaître des vents violents et de fortes pluies qui pourraient endommager les maisons et les abris dans les camps de réfugiés et les communautés bangladaises. Cette population est déjà très vulnérable et des cas de COVID-19 ont récemment été confirmés dans les camps et les communautés d'accueil.

UNICEF travaille avec le bureau du commissaire adjoint à Cox's Bazar, le bureau du commissaire chargé de l'aide aux réfugiés et du rapatriement, et les partenaires humanitaires pour veiller à ce que les enfants et les familles bangladeshis et rohingyas restent protégés. Ces efforts comprennent la sensibilisation des communautés rohingya et bangladaise à la préparation aux cyclones et le prépositionnement de l'eau, de l'assainissement, de l'hygiène et des fournitures médicales d'urgence pour répondre aux besoins humanitaires immédiats. UNICEF a également mobilisé des équipements de protection individuelle pour protéger les travailleurs de première ligne contre la COVID-19.

Dans toute la région, UNICEF travaille en étroite collaboration avec les gouvernements du Bangladesh et de l'Inde et se tient prêt à soutenir les opérations humanitaires pour atteindre les enfants et les familles touchés par le cyclone Amphan.