Cyclone tropical Yasa : UNICEF se tient prêt à aider le gouvernement des Fidji à atteindre les familles touchées

Publié le 17 décembre 2020

UNICEF est en attente pour aider le gouvernement des Fidji à répondre aux besoins urgents des familles touchées par le cyclone tropical Yasa, un cyclone de catégorie 5 qui s'abat sur les Fidji ce soir et qui devrait toucher plus de 850 000 Fidjiens.

Suva, 17 décembre 2020 - « UNICEF est en attente pour apporter son soutien au gouvernement des Fidji afin de répondre aux besoins urgents des familles et des enfants qui seront touchés par les effets désastreux du cyclone tropical Yasa », a déclaré Sheldon Yett, représentant d'UNICEF pour le Pacifique. « Nous travaillerons avec le gouvernement, la société civile et d'autres partenaires pour fournir de l'eau propre et des fournitures d'urgence en matière de santé et d'éducation aux enfants des communautés touchées. »

Le gouvernement des Fidji a déclaré le cyclone tropical Yasa comme une catastrophe naturelle pour l'ensemble du pays. Le Bureau national de gestion des catastrophes (NDMO) a indiqué que 369 familles (1 417 personnes) sont actuellement hébergées dans 53 centres d'évacuation dans les divisions centrale, occidentale et du nord. On s'attend à ce que ces chiffres augmentent à mesure que la tempête frappera les Fidji dans la nuit.

Répondre aux besoins urgents des familles

Des fournitures telles que de l'eau essentielle, des articles d'assainissement et d'hygiène, y compris du savon, des récipients d'eau et des seaux, afin de garantir que les enfants et les familles aient accès à de l'eau potable, ainsi que des kits de santé et de sage-femme d'urgence, comprenant des médicaments de base, des fournitures médicales et des équipements, sont prépositionnés et prêts à être distribués à ceux qui en ont le plus besoin.

En outre, UNICEF est prêt à soutenir les communautés en fournissant des tentes et des fournitures de base pour répondre aux besoins éducatifs et aider les enfants à retrouver un sentiment de normalité le plus rapidement possible après la catastrophe.