Déclaration de la Directrice générale de l'UNICEF, Catherine Russell, sur l'attaque signalée contre une maternité à Marioupol, en Ukraine

Publié le 10 mars 2022

NEW YORK, 9 mars 2022 - "Je suis horrifiée par l'attaque rapportée aujourd'hui contre une maternité de Marioupol, en Ukraine - une attaque qui aurait laissé de jeunes enfants et des femmes en travail ensevelis sous les décombres des bâtiments détruits. Nous ne connaissons pas encore le nombre de victimes, mais nous craignons le pire.

Cette attaque, si elle est confirmée, souligne l'horrible bilan de ce conflit pour les enfants et les familles d'Ukraine. En moins de deux semaines, au moins 37 enfants ont été tués et 50 blessés, tandis que plus d'un million d'enfants ont fui l'Ukraine vers les pays voisins.

Les attaques contre les civils et les infrastructures civiles - y compris les hôpitaux, les systèmes d'eau et d'assainissement et les écoles - sont inadmissibles et doivent cesser immédiatement.

L'UNICEF renouvelle son appel à un cessez-le-feu immédiat et demande instamment à toutes les parties de respecter les obligations qui leur incombent en vertu du droit international humanitaire, à savoir protéger les enfants contre tout danger, et veiller à ce que les acteurs humanitaires puissent atteindre rapidement et en toute sécurité les enfants qui en ont besoin.

Les enfants d'Ukraine ont désespérément besoin de paix. "

Contacts presse :

Céline KERUZORE – 06 03 92 15 49 – celine@ckpresse.fr

À propos de l'UNICEF
L'UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus défavorisés de la planète. Dans plus de 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous.