Déclaration du Président de la République sur la vaccination des enseignants

Publié le 24 mars 2021

UNICEF France salue la déclaration du Président de la République envisageant l’intégration prochaine des enseignants parmi les professions prioritaires pour la vaccination.

Paris, le 24 mars 2021 - Cette annonce répond à la préconisation d’UNICEF formulée par sa directrice générale Henrietta Fore dès le 15 décembre 2020, pour demander que les enseignants reçoivent en priorité le vaccin contre la COVID-19 afin de maintenir les écoles ouvertes, une fois que les professionnels de santé et les populations à risque auront été vaccinés.

Pour plus de 168 millions d’enfants dans le monde, les écoles sont entièrement fermées depuis presque une année entière à cause des confinements dus à la COVID-19, d’après les dernières données publiées par UNICEF. Les fermetures d’écoles ont des effets dévastateurs sur l’apprentissage et le bien-être des enfants.

« Le premier confinement en mars 2020 a montré que la fermeture des classes a eu un impact extrêmement profond sur la continuité des apprentissages de tous les enfants, et a touché plus gravement ceux qui sont les plus vulnérables et les plus éloignés de l’école », explique Clarence Jaccard-Briat, directrice générale d’UNICEF France. « La présence des enseignants dans les salles de classe dépasse la seule question de la continuité éducative, en permettant un cadre psycho-affectif sécurisant pour les enfants », ajoute-t-elle.

UNICEF France soutient également l’intégration des autres personnels éducatifs parmi les groupes prioritaires pour la vaccination.