Des millions d'enfants au Tigré restent inatteignables , malgré l'accord conclu - UNICEF

Publié le 15 décembre 2020

Déclaration de la directrice générale d’UNICEF, Henrietta Fore

New Tork, le 15 décembre 2020 – « Quelque 2,3 millions d'enfants du Tigré, en Ethiopie, restent coupés de l'aide humanitaire dans un contexte de violence continue depuis le début du mois de novembre.

Nous sommes extrêmement préoccupés par le fait que plus l'accès à ces enfants est retardé, plus leur situation va se détériorer alors que les réserves de nourriture, y compris les aliments thérapeutiques prêts à l'emploi pour le traitement de la malnutrition infantile, les médicaments, l'eau, le carburant et d'autres produits essentiels s'épuisent.

La protection de ces enfants, dont beaucoup sont des réfugiés et des déplacés internes, et la fourniture d'une aide humanitaire doivent être une priorité.

Avec nos partenaires humanitaires, nous sommes prêts à fournir une aide humanitaire vitale, y compris le traitement des enfants malnutris, des vaccins essentiels, des médicaments d'urgence et des fournitures pour l'eau et l'assainissement. Nous avons déjà fourni des fournitures à un certain nombre de partenaires au Tigré, mais cela ne suffit pas. Nous devons être en mesure de fournir une aide à l'échelle du Tigré et d'avoir un accès complet pour déterminer l'ampleur des besoins des enfants.

Nous demandons un accès humanitaire urgent, soutenu, inconditionnel et impartial à toutes les familles dans le besoin, où qu'elles se trouvent.

Nous demandons également aux autorités de permettre la libre circulation des civils qui souhaitent chercher la sécurité ailleurs. Cela inclut ceux qui demandent à traverser la frontière pour chercher une protection internationale.

La satisfaction des besoins critiques des enfants et des femmes ne doit pas être retardée plus longtemps. »