Des postières françaises en Casamance

Publié le 05 janvier 2010 | Modifié le 31 mars 2016

Trois employées de la Poste française se sont rendues dans le sud du Sénégal pour y découvrir le travail de l’Unicef dans le domaine de l’éducation. L’année dernière, La Poste, grand partenaire de l’Unicef, avait consacré près d’un million d’euros aux programmes menés sur place.

La responsable marketing de l’offre de l’enseigne et deux guichetières de la Poste française dans des écoles de Casamance : une visite peu habituelle, mais qui a permis à Isabelle, Catherine et Cécile de passer la première semaine de décembre dans le sud du Sénégal, à la rencontre d’écoliers et de familles bénéficiant de l’action de l’Unicef.

« Nous recevons de vous… »

A 600 kilomètres de Dakar, les trois employées de la Poste ont échangé avec les écoliers bénéficiaires des programmes de l’Unicef : des rencontres fortes pour ces femmes, qui ont participé aux côtés de notre organisation à améliorer le bien-être des enfants.

Par la vente de cartes de vœux dans les bureaux de Poste, près d’un million d’euros est envoyé chaque année sur le terrain. Et l’aide de la Poste et de ses employés ne s’arrête pas là : au mois de décembre dernier, les trois Françaises avaient dans leurs bagages du matériel scolaire d’une valeur d’un million d’euros, destiné à 50 établissements de Casamance.

A Kolda, des enfants ont accueilli les représentantes de la Poste en chantant. « Les enfants vous saluent. Nous recevons de vous, nous vous donnons ». Des paroles reprises par Isabelle, responsable marketing de la Poste : « Vous nous donnez et recevez de nous ».

Soutenir nos actions