Deux enfants tués et cinq blessés en Syrie au début de la nouvelle année

Publié le 04 janvier 2022

Déclaration de Kambou Fofana, directeur régional par intérim de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord

Amman, le 4 janvier 2022 – « Au cours des quatre derniers jours - depuis le début de la nouvelle année - deux enfants ont été tués et cinq autres ont été blessés dans le nord-ouest de la Syrie lors de l'escalade de la violence. L'année dernière, plus de 70 % des violations graves contre les enfants en Syrie ont été enregistrées dans le nord-ouest.

Cette semaine, une station d'eau soutenue par l'UNICEF a été attaquée dans le village d'Arshani, à l'extérieur d'Idlib, également dans le nord-ouest. L'attaque a mis la station hors service, interrompant l'approvisionnement en eau de plus de 241 000 personnes, dont beaucoup sont déplacées à l'intérieur du pays.

Les enfants et les services qui s'occupent d'eux ne doivent jamais être attaqués.
Les enfants de Syrie ont subi 11 années de guerre brutale. Combien de temps encore cela peut-il durer ? »