Ebola : l’UNICEF mobilisé dans tous les pays affectés

Publié le 11 septembre 2014 | Modifié le 31 mars 2016

Sensibilisation communautaire, approvisionnement en matériel et soutien aux systèmes de base sont indispensables dans la lutte contre la propagation de l’épidémie.

Mise à jour du 16 octobre 2014
 
L’épidémie de fièvre Ebola
qui sévit dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest a des impacts dévastateurs pour toute la population. Environ 8.5 millions d’enfants et d’adolescents de moins de 20 ans vivent dans les zones affectées par Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Parmi eux, 2.5 millions d'enfants ont moins de 5 ans.
 

 

Conséquences catastrophiques sur les services de base

 
L’épidémie a un impact catastrophique sur les systèmes sociaux et les services de santé déjà fragiles, parfois affaiblis par des années de conflits. Les enfants sont particulièrement impactés par l’interruption des services de santé dans les pays touchés par l’épidémie. Beaucoup d’enfants ne peuvent pas être vaccinés, ni traités contre les causes qui engendrent la majorité des décès des enfants de moins de 5 ans - paludisme, pneumonie, diarrhée, malnutrition aiguë sévère. Par ailleurs, les femmes enceintes n’ont plus de lieu pour accoucher, ce qui augmente le risque de mortalité maternelle et infantile. L’éducation des enfants, quant à elle, est aussi gravement touchée.
 

 

 

900 tonnes de produits de première nécessité et matériel médical

 
L'UNICEF est l'une des agences responsables de l’approvisionnement en fournitures essentielles ; à date du 8 Octobre, plus de 900 tonnes de fournitures ont été envoyées dans la région, via 73 cargos. Les fournitures comprennent gants de protection, lunettes de sécurité, perfusions et traitements intraveineux, savon et chlore concentré. Un total de 50.000 kits de protection sont en cours de livraison dans les établissements de santé communautaires et les centres de soins d'Ebola.
 
Les enfants et les familles affectés par l’épidémie reçoivent un soutien psychosocial ; au Libéria, l’UNICEF aide le gouvernement à former 400 psychiatres et travailleurs sociaux. Pendant les 6 prochains mois, plus de 2 500 survivants d’Ebola en Sierra Leone (immunisés par le virus), seront formés à prodiguer soins et soutien aux enfants dans les centres de traitement. En Guinée, l’UNICEF et ses partenaires vont fournir un soutien psychosocial à environ 60 000 enfant et familles vulnérables dans les communautés touchées par Ebola. L’UNICEF travaille également à la réunification d’enfants et familles séparés.
 

 

Le rôle crucial de l’information et de la sensibilisation

 
La nature de la crise augmente drastiquement le risque de stigmatisation, d’abandon et d’isolement social. La peur, voire la panique et la marginalisation provoquées par l’épidémie, vont jusqu’à empêcher les personnes ayant besoin d’être soignées de l’être.
 
Dans ce contexte, l’UNICEF joue un rôle crucial dans la lutte contre l’épidémie.
L’UNICEF appuie notamment les campagnes d’information, la formation des travailleurs communautaires et l’approvisionnement en équipement et matériel (motos pour les mobilisateurs sociaux et les équipes de surveillance, savons pour les familles), ainsi que la collaboration avec les chefs religieux et communautaires, les groupes de jeunes et de femmes.
 
Présent dans tous les pays affectés, l’UNICEF appuie les plans de réponse pour contrôler la propagation du virus, répond aux besoins des communautés à l’intérieur et en dehors des zones de quarantaine, assure la continuité ou le rétablissement des services sociaux de base et vient en appui aux efforts d’alerte et de prévention.
 

Une réponse collective indispensable

 
Aucune organisation ne peut, à elle-seule, contenir la propagation du virus Ebola. Les gouvernements des pays touchés et à risque, les communautés, les organisations de la société civile, les organisations humanitaires et la communauté internationale doivent tous travailler ensemble pour stopper le virus Ebola.
 
L'UNICEF lance un appel de 156 millions d'euros pour soutenir sa réponse au virus Ebola et empêcher la propagation de la maladie dans toute l'Afrique de l'Ouest.

Nous avons besoin de vous.
 

Pour en savoir plus :

 
Toutes nos actualités sur le virus Ebola