Enfants déracinés : réinventer un avenir meilleur pour leur permettre de se réaliser

Publié le 26 janvier 2021

Conflits, pauvreté ou changements climatiques … des millions d’enfants dans le monde sont contraints de quitter leur pays. Fréquemment victimes de violence, d’exploitation et de discrimination lors de leurs déplacements, ces enfants réfugiés et migrants peinent à atteindre leur potentiel. UNICEF œuvre pour leur offrir un avenir et leur permettre de se réaliser. Comme pour Aboud, 17 ans, qui est passé des conflits en Syrie aux symphonies à Sydney.

Né à Alep en Syrie, Aboud a montré un don pour la musique dès son plus jeune âge. Lorsque sa famille a fui pour la première fois, se dirigeant vers le nord pour échapper à l’escalade de la violence que connait la Syrie depuis presque 10 ans, Aboud a dû se séparer de beaucoup de ses affaires personnelles mais, il a néanmoins gardé son violon. Après s’être réfugié au Liban avec sa famille, Aboud  - ne pouvait pas aller à l’école, a commencé à regarder des vidéos sur internet pour apprendre à jouer du violon.

Sa rencontre avec la réalisatrice britannique Susie Attwood lui a donné sa chance. Elle-même violoniste, Susie  - en tournage dans le monastère accueillant la famille d’Aboud, a été impressionnée par le talent d’Aboud. Pour lequel, elle a fait appel à l’aide de son université à Oxford, qui également touché par l’histoire d’Aboud lui a offert son premier violon digne de ce nom. 

« Je demande à tout le monde de mieux comprendre ce que les enfants vivent et affrontent. Et aux enfants, je leur dis: ne perdez pas espoir. » déclarait Aboud Kaplo 

Après deux ans d’attente au Liban, Aboud et sa famille ont fini par décrocher un visa pour s’installer en Australie. Malgré l’excitation d’une nouvelle vie, Aboud a rencontré des difficultés pour prendre ses marques dans un nouveau pays, à l’école et pour apprendre une nouvelle langue. Mais, une fois de  plus, son amour pour la musique lui a ouvert des portes : une professeure de violon, Leigh Middenway, voyant la soif d’apprendre d’Aboud, lui a permis de se perfectionner.

Grâce à son talent et au soutien qu’il a reçu, Aboud s’est ouvert un monde de possibilités, qui lui a permis de s’épanouir au sein de sa nouvelle communauté. Désormais, membre du prestigieux orchestre des jeunes de Sydney, Aboud poursuit son rêve de devenir musicien professionnel. Il met également son talent au service des autres, en participant à des concerts caritatifs au profit d’UNICEF. Et en faisant connaître son parcours, Aboud bouscule également les idées reçues sur les enfants réfugiés et migrants et leur potentiel.

UNICEF travaille pour protéger les enfants des conflits, favoriser l’accueil inclusif des enfants et des jeunes déracinés. Il est essentiel d’assurer l’intégration des enfants migrants et réfugiés au sein des communautés locales, non seulement pour le bien des enfants eux-mêmes, mais aussi pour le bien de la société. Lorsque les politiques adéquates sont mises en place, l’arrivée des migrants peut s’avérer extrêmement bénéfique pour les nouveaux venus comme pour les enfants, les familles et les communautés du pays d’accueil.

UNICEF œuvre en faveur de chaque enfant, nous œuvrons pour favoriser l’épanouissement des enfants réfugiés et migrants, faire valoir le droit à l’éducation des enfants déplacés et le renforcement de leur autonomie au travers de nouvelles compétences et possibilités, tout en les aidant à s’installer au sein de leur nouvelle communauté. 

Contribuez à offrir un avenir aux enfants déplacées ou migrants, pour que comme Aboud, ils puissent envisager leur avenir : faites un don à UNICEF