Enfants et conflits armés au Burundi

Publié le 09 février 2006 | Modifié le 25 avril 2016

 Au cours d'une visite dans le pays, Rima Salah et Philippe Douste-Blazy ont annoncé qu'ils soumettront aux Nations unies un rapport sur la situation des enfants touchés par le conflit armé au Burundi.

Au cours d’une visite au Burundi, la Directrice adjointe de l’Unicef, Rima Salah et le ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy ont annoncé qu’ils soumettront, le 21 février, aux Nations unies un rapport sur la situation des enfants touchés par le conflit armé.

Entre 2004 et 2005, l’Unicef et ses partenaires ont soutenu le gouvernement dans la démobilisation de 3 013 enfants soldats. Réintégrés dans leur famille ou leur communauté d’origine, ces enfants reçoivent aujourd’hui un soutien à la réinsertion par le biais de programmes de retour à l’école, de formation professionnelle et de crédits aux familles pour la mise en place de petits commerces.

En août dernier, le Président Nkurunziza a annoncé la gratuité de l’éducation primaire pour tous les enfants burundais.

Soutenir nos actions