Forum de Davos: les jeunes du monde entier réclament plus d’emplois et une éducation de meilleure qualité

Publié le 21 janvier 2019

DAVOS, Suisse, 21 janvier 2019 – Des milliers de jeunes envoient un message simple aux leaders du monde réunis cette semaine au Forum Economique Mondial de Davos: “Nous avons besoin de plus d’emplois et d’une éducation de meilleure qualité”

Ce message urgent est ressorti d’un sondage en ligne mené par UNICEF auprès de 10 000 jeunes dans plus de 160 pays, visant à porter/faire entendre la voix des jeunes au cœur du Forum alpin de cette année.

Pour la première fois de son histoire, le Forum de Davos a nommé six « Global Shapers » âgés de moins de 30 ans au poste de coprésidents du Forum - une décision qui reconnait que les jeunes sont le groupe démographique le plus touché par les profondes perturbations qui affectent le monde de travail.

« Aujourd'hui, 1,8 milliard de personnes sont âgés de 10 à 24 ans, et constituent la catégorie de jeunes la plus importante au monde. Chaque mois, 10 millions de jeunes rejoignent le marché du travail - et ces derniers constatent que les compétences d'hier ne correspondent plus au marché du travail d'aujourd'hui », a déclaré la Directrice générale d’UNICEF, Henrietta Fore, à Davos, lors d’un atelier réunissant les trois communautés du Forum de Davos: les « Global Shapers »,  les « Young Global Leaders », et les entrepreneurs de la Fondation Schwab.

 «Ils veulent - et ont besoin - de compétences adaptées pour leur futur travail: compétences numériques, agriculture moderne, technologies vertes, compétences commerciales et entrepreneuriales. Pour cette communauté mondiale, le statu quo en matière d’emploi n’est pas suffisant. Le secteur privé doit jouer un rôle essentiel pour contribuer à combler ce fossé des compétences et à donner aux jeunes les moyens de se réaliser dans le monde professionnel »

Les points de vue exprimés dans le sondage témoignent d’une crise de l’éducation et des compétences. 71 millions de jeunes sont sans emploi. Plus de 150 millions de jeunes travaillent mais vivent avec moins de 3 dollars par jour. À l'échelle mondiale, six enfants et adolescents sur dix n'atteignent pas le niveau minimum de compétences en lecture et en mathématiques et 200 millions d'adolescents ne sont pas scolarisés. Les personnes les plus touchées sont celles qui ont le plus besoin d'éducation et de compétences - les filles et les jeunes femmes, les enfants et les adolescents vivants dans des zones de conflit et les personnes handicapées.

Parmi 5 priorités, le sondage révèle que :

•     Le plus grand nombre de répondants - 35% - font part d’un besoin de plus d’opportunités d'emploi comme leur principale priorité.
•     La deuxième question la plus importante, identifiée par 26% des répondants, concerne une éducation de meilleure qualité.
•    16% ont déclaré que la protection de la planète et des ressources naturelles était le plus important, 15% souhaitent un soutien pour l'agriculture et l’entreprenariat, tandis que 8% plaident pour un meilleur accès à la technologie.
•    Un peu moins de la moitié, 47%, ont déclaré que la mondialisation rapprochait les gens, tandis que 36% pensent qu'elle creuse l'écart entre les riches et les pauvres.
•    63% estiment que les chefs d’entreprises peuvent faire plus pour aider les jeunes à réussir dans le monde globalisé d’aujourd’hui.

 

UNICEF et Generation Unlimited - un partenariat mondial visant à promouvoir les meilleures initiatives destinées aux jeunes avec les idées, les ressources, la vision et la portée des partenaires des secteurs publics, privés et de la société civile - travailleront en étroite collaboration avec le Forum de Davos et la communauté des « Global Shapers » pour répondre aux défis critiques auxquels les jeunes sont confrontés. Generation Unlimited a pour objectif que chaque jeune soit scolarisé, en apprentissage ou occupe un emploi adapté à son âge d’ici 2030.

 «Nous appelons à des solutions innovantes», a déclaré Henrietta Fore. «Si nous agissons avec sagesse etrapidement, nous pouvons former une cohorte de jeunes qualifiés, mieux préparés pour créer des économies durables et des sociétés pacifiques et prospères.»