Haïti : au secours des enfants malnutris

Publié le 15 février 2010 | Modifié le 04 janvier 2016

L’UNICEF se mobilise pour venir en aide aux enfants frappés par la malnutrition en Haïti, pays déjà touché par ce fléau avant le séisme.

L’UNICEF travaille aujourd’hui à Port-au-Prince et dans les zones environnantes pour la nutrition des mères et des enfants de moins de 5 ans. 70 leaders de communautés divisés en 35 équipes de deux ont été formés par l’Unicef pour évaluer l’état nutritionnel des jeunes enfants, des femmes enceintes ou allaitantes. Chaque jour, les équipes se déploient dans les campements temporaires de déplacés, rendant visite aux familles dans chaque abri pour évaluer leurs besoins nutritionnels.

« Hier nous avons visité un campement dans le village de l’Union, où vivent 600 familles, dont beaucoup ont de très jeunes enfants. Elles vivent là-bas depuis le séisme, explique Chris Tidey, de l’Unicef Canada. Nous avons suivi des équipes formées par l’Unicef  dans chaque abri alors qu’elles évaluaient les besoins nutritionnels des mères et des jeunes enfants. En un seul jour, 11 enfants ont été identifiés comme malnutris et envoyés vers le programme de nutrition thérapeutique. Et près de 400 mères et enfants ont reçu une aide nutritionnelle. »

Des enfants déjà vulnérables avant le séisme

Cette campagne, qui a été lancée la semaine dernière, va permettre d’atteindre 40 000 enfants de six mois à cinq ans en seulement trois semaines.

Après l’évaluation nutritionnelle, les enfants reçoivent des compléments nutritionnels pour une nutrition adéquate durant 21 jours. Les enfants de 3 à 5 ans et les femmes enceintes ou allaitantes reçoivent également des biscuits hypercaloriques pour trois semaines. Quant aux enfants souffrant de malnutrition aigüe, ils sont pris en charge par le programme de nutrition thérapeutique.
Des dizaines de centres pour traiter la malnutrition aigüe des enfants ont été mis en place à Haïti, et de nouvelles installations devraient encore être développées ces prochains jours.

Selon des estimations, il y aurait aujourd’hui plus de 27 000 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aigüe en Haïti. La malnutrition frappait déjà le pays bien avant le séisme, on estime ainsi qu’un enfant de moins de cinq ans sur trois souffrait déjà de malnutrition chronique avant le 12 janvier dernier. Et un sur 20 de malnutrition aigüe.