Haïti a tremblé, l'Unicef mobilisé

Publié le 13 janvier 2010 | Modifié le 31 août 2015

Un puissant séisme a dévasté Haïti hier soir, faisant des centaines voire des milliers de morts. Il y a urgence. L'Unicef se mobilise.

Il est 16h53 (heure locale) hier lorsqu’un puissant séisme de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter frappe Haïti à 17 kilomètres de la capitale Port-au-Prince. Aucun bilan précis n’est disponible pour l’instant mais les témoins sur place parlent de nombreuses victimes. Deux fortes répliques ont également été enregistrées quelques minutes après le premier séisme, d’une magnitude de 5,9 puis 5,5 sur l’échelle de Richter. L'Unicef France débloque 300 000 euros de son fonds d'urgence pour répondre à cette crise.

Des victimes sont toujours coincées dans les décombres.

L’électricité, les systèmes de distribution d’eau, et les réseaux téléphoniques sont coupés. La communication avec Haïti est très difficile aujourd’hui. Les secours rencontrent des problèmes pour accéder aux blessés, de nombreux débris jonchant les routes.


Cet enfant a été blessé lors du séisme qui a frappé Haïti. © Eduardo Munoz / Reuters

 

Ce tremblement de terre à détruit de nombreux bâtiments officiels et de nombreuses habitations. Il a également détruit le siège de la mission de stabilisation de l'ONU dans le pays, de nombreux employés sont portés disparus.

L'Unicef prépare une aide d'urgence

L'Unicef, comme les agences des Nations unies et d’autres organisations humanitaires se déploient sur le terrain pour évaluer les besoins et apporter du secours. Haïti a besoin de matériel médical et les blessés doivent être évacués. Les populations ont également besoin d’eau potable. En coordination avec toutes les autres agences de l’ONU présentes sur place, l’Unicef va fournir une aide pour permettre l’accès à l’eau potable, à des installations sanitaires et des soins de santé de base.

Les conséquences de cette catastrophe naturelle vont être foudroyantes pour Haïti. Le pays tente toujours de se remettre de la forte saison d’ouragans qui l’a touché en 2008.

Haïti est le second pays le plus densément peuplé dans l’hémisphère ouest. Quatre enfants sur 10 vivent dans des habitations aux sols en terre battue ou dans des conditions très précaires, avec plus de 5 personnes par pièce. Environ 46% de la population a moins de 18 ans.

Faire un don sécurisé par internet
ou par chèque : Unicef, Urgence Haïti, BP 600, 75006 Paris.