Hiver en Syrie : aidons les enfants à résister au froid

Publié le 02 janvier 2019 | Modifié le 02 janvier 2019

En Syrie, la chute des températures est une menace de plus sur la vie des enfants déjà éprouvés par la guerre. Les équipes d’UNICEF déploient leur expertise pour s’assurer que les enfants passeront l’hiver au chaud.

Il pleuvait quand Basma Ourfali a visité le camp de Fafin, au nord d’Alep, en Syrie. Elle travaille pour UNICEF et sur place, elle a rencontré des dizaines d’enfants que nous accompagnons jour après jour. Eau potable, hygiène, assainissement, santé, nutrition, éducation : nous intervenons sur tous les fronts.  

Un quotidien marqué par le froid

Basma Ourfali a assisté à quelques heures de classe sous une tente. Ne disposant pas de bureau, les enfants s’asseyent à même le sol, sur des tapis. Mais ce jour-là, ils étaient debout, car en raison des fortes pluies, le sol et les parois de la tente étaient trempés. « On ne ferme pas l’école pendant la saison des pluies parce que les enfants veulent venir quoi qu’il arrive », lui a expliqué un des enseignants.

Plus de 5000 personnes ayant fui les violences à Afrin ont trouvé refuge dans ce camp. Dans les allées, plusieurs enfants portent encore des vêtements d’été en plein mois de décembre. À 9 ans, le petit Aref rêve d’avoir des bottes et une veste pour lui tenir chaud. Dou’a, 8 ans, en est réduite à se frotter les mains pour avoir chaud. Engoncée dans un manteau trop petit pour elle, elle conserve ses manuels scolaires dans un sac plastique pour les protéger de la pluie. C’est pour des milliers d’enfants comme eux que les équipes d’UNICEF distribuent des vêtements chauds.

Basma Ourfali discute avec une mère de famille devant sa tente dans le camp de Fafin

Pour chaque enfant, un hiver au chaud

Cela contribue à améliorer leurs conditions de vie et à les protéger. À l’abri du froid, ils peuvent mieux envisager l’avenir. Basma Ourfali peut en témoigner : « Au cours de l’année, j’ai rendu visite à des enfants et à des familles du camp de Fafin une demi-douzaine de fois. À chaque fois, j’ai été impressionnée par leur force et leur capacité à recréer une vie proche de la normale. Avec des dons, nous pouvons les aider à vivre au chaud, nous pouvons nous assurer que les enfants vont à l’école et sont en sécurité. »

Cette année, les équipes d’UNICEF espèrent pouvoir apporter des vêtements chauds et des couvertures à 540 000 enfants en Syrie. Vous pouvez contribuer en faisant un don.

Soutenir nos actions