Huit mois après sa première mission, Lilian Thuram revient en Haïti

Publié le 20 juin 2011 | Modifié le 30 décembre 2015

Fin 2010, notre ambassadeur Lilian Thuram se rendait pour la première fois en Haïti. Sensible à l'éducation, il est allé à la rencontre des enfants affectés par le séisme du 12 janvier 2010. Huit mois plus tard, l'ancien footballeur est retourné sur place afin de voir comment la reconstruction des écoles a avancé. Reportage en images.

En Haïti, 645 000 personnes, dont 260 000 enfants, sont toujours déplacées et vivent dans plus de 1000 camps précaires. Malgré cette situation, les progrès sont réels, notamment en matière d’éducation. Au cours de sa seconde visite, Lilian Thuram a pu le constater en se rendant dans plusieurs écoles, à Port-au-Prince et dans la ville de Léogane, épicentre du séisme de janvier 2010.

Les constructions réalisées

L’Unicef a d’ores et déjà construit avec ses partenaires 167 écoles en dur à Port-au-Prince, 33 écoles sont en cours de construction en dehors de la capitale et seront terminées d’ici la fin de l’été. 100 écoles supplémentaires sont planifiées pour l’année scolaire 2011-2012 dans les zones rurales et difficiles d’accès. Le coût moyen par école (aux normes antisismiques, anticycloniques) est de 175 000 dollars (incluant le mobilier, les équipements et fournitures scolaires, des latrines séparées filles/garçons, une station de lavage des mains…). Les constructions sont prévues pour durer au minimum 10 ans.

Entre octobre et mars 2011, 720 000 enfants ont reçu du matériel scolaire via l’Unicef. Et pour la prochaine rentrée scolaire, notre organisation est prête à distribuer du matériel scolaire à 250 000 enfants.

Depuis le tremblement de terre, les programmes d’éducation de l’Unicef ont suivi trois grands axes : l’accès à une éducation de base de qualité (entre 500 000 et 700 000 enfants n’étaient pas scolarisés avant le séisme), la qualité de l’éducation et la construction d’écoles en dur dites « semi-permanentes » (5000 écoles ont été détruites ou endommagées par le séisme). L’Unicef poursuit également son action et la recherche de financements pour atteindre l’objectif d’abolition des frais de scolarité dans un système scolaire dominé par les établissements privés (80% du total). On estime que les familles haïtiennes, dont 75% vivent sous le seuil de pauvreté, peuvent consacrer jusqu’à 40% de leurs dépenses à l’éducation : inscription annuelle, uniforme, matériel et livres scolaires, repas…

L’École pour tous

Dans le cadre de l’École pour tous, la campagne nationale pour la scolarisation de tous les enfants, l’Unicef travaille conjointement avec ses partenaires ONG et le gouvernement. Les objectifs de la campagne visent une réforme complète du système éducatif, la mise en place de programmes scolaires de qualité, la formation des enseignants, etc.

Autre priorité de l’Unicef en Haïti : la prise en charge du choléra. Depuis le mois de mai, une recrudescence de l’épidémie a lieu (20 000 cas depuis le 22 mai dont 100 décès). La prévention de la maladie dans les écoles est un enjeu primordial pour protéger les enfants. Depuis octobre 2010 dans les dix départements de l’île, l’Unicef a soutenu 5000 écoles vulnérables en distribuant du savon et des comprimés de purification de l’eau. 1,2 million d’enfants ont reçu du matériel de prévention et ont été sensibilisés. L’Unicef soutient également plus de 1000 installations de prévention et de traitement du choléra, dont 98 Unités de traitement de la maladie, 1570 points de réhydratation orale et 434 points de distribution de sachets de sel de réhydratation orale.

 

 

En savoir plus

Trois questions à Lilian Thuram

Après votre première visite en octobre, qu’avez-vous constaté comme différences en vous rendant de nouveau à l’école Saint-Gérard ?

Quel a été votre ressenti général en revenant en Haïti ?

Quel parallèle faites-vous entre votre rôle d’ambassadeur de l’Unicef France et votre attachement personnel à Haïti ?

Haïti, 1 an après : sur la route de la reconstruction

Lilian Thuram, nouvel ambassadeur de l'Unicef, avec les enfants d'Haïti

Grâce à vous, l'Unicef continue à se mobiliser pour Haïti  !

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions