Inondations au Pakistan : plus d’un million de sinistrés

Publié le 02 août 2010 | Modifié le 31 août 2015

Alors que bilan des inondations, qui touchent le Pakistan depuis plusieurs jours, s’alourdit, l’Unicef évalue la situation et délivre des premiers secours.

 

Plus d’un million de personnes touchées, des centaines de morts, de disparus et de blessés, les routes, les ponts et les maisons détruits : le bilan des inondations provoquées par les pluies torrentielles de la mousson, au nord-ouest du Pakistan, ne cesse de s’alourdir.

Les zones inondées sont difficiles d’accès pour les secours : des dizaines de bateaux et d’hélicoptères ont été déployés pour évacuer 20 000 familles, restées piégées dans leurs villages sur les berges de la rivière Kabul.

L’Unicef et ses partenaires évaluent les besoins des sinistrés et collaborent aux opérations de secours menées par le gouvernement pakistanais, aidé des forces armées et des autorités des provinces sinistrées. Neuf camps médicaux ont été installés à Swat, l’une des provinces les plus touchées, pour fournir des médicaments, des tablettes de purification d’eau et des jerricans.

Au-delà des opérations d’évacuation, les autorités ont demandé de l’aide alimentaire d’urgence, des abris, ainsi que des installations sanitaires. Les inondations augmentent les risques d’épidémies : avec la montée des eaux et le manque d’eau potable, les secours craignent la propagation des diarrhées notamment auxquelles les enfants sont particulièrement vulnérables.

Soutenir nos actions