Jacqueline : "Former les bénévoles, c’est passionnant !"

Publié le 27 septembre 2013 | Modifié le 23 décembre 2015

« Quand il s’agit de parler des droits de l’enfant et de la condition des enfants dans le monde, on n’a pas le droit de dire n’importe quoi… » C’est pourquoi Jacqueline Tinard, 62 ans, a choisi de mettre ses compétences au service d’une activité essentielle à l’UNICEF France : la formation des bénévoles. Car oui, chaque bénévole peut bénéficier de formations pour mieux agir pour les enfants…

Grand-mère, Jacqueline ? Techniquement oui, depuis une semaine (« La petite a déjà le nounours UNICEF dans son lit ! ») – mais l’une de ces grands-mères d’aujourd’hui, plus active que jamais…
 
En 2006, à quelques mois de la retraite, cette ancienne institutrice et directrice d’école primaire tombe sur une annonce dans le journal local : le comité UNICEF Charente recherche des bénévoles. « J’avais envie de donner du sens au reste de ma vie. J’ai conscience d’avoir une chance inouïe : pouvoir partir à la retraite relativement jeune et en bonne santé ; je me devais de faire quelque chose de ce temps libre ! »
 

« Plaider » pour les enfants du monde

 
Après avoir découvert, au fil des mois, différentes missions bénévoles au sein de son comité, comme la vente de carte de vœux ou le secrétariat, Jacqueline se spécialise tout naturellement dans le « plaidoyer », c'est-à-dire la sensibilisation des publics. Forte de son expérience et ses compétences professionnelles, elle s’y sent comme un poisson dans l’eau, notamment face aux enfants. Elle prend peu à peu des responsabilités, et en 2010, on lui propose de passer « Animatrice régionale de formation » : elle devient ainsi la personne-ressource pour les comités de sa région, chargée de l’accompagnement et la formation en « plaidoyer » des bénévoles.
 
« J’ai dit oui tout de suite : c’est passionnant de former les bénévoles ! Et puis, c’est tellement important. Quand il s’agit de parler des droits de l’enfant et de la condition des enfants dans le monde, on n’a pas le droit de dire n’importe quoi… Si l’on s’engage aux côtés de l’UNICEF, on doit savoir de quoi l’on parle, c’est de notre responsabilité à tous ! »
 

Etre bien formé pour mieux défendre la cause

 
A l’UNICEF France, chaque nouveau bénévole reçoit en effet une première formation généraliste sur l’UNICEF et son mandat, puis certains peuvent bénéficier d’une seconde, plus poussée, au siège de l’association à Paris. Par la suite, ceux qui ont la volonté de se spécialiser dans un domaine d’action en particulier (collecte de dons, événementiel, plaidoyer auprès des élus locaux, partenariats avec des entreprises, promotion des legs…) peuvent bénéficier d’une troisième spécifique. C’est celle de « plaidoyer » que dispense Jacqueline pour la région Aquitaine - Poitou Charente.

« Les bénévoles-plaideurs ressortent avec du concret, applicable immédiatement, et sont prêts à répondre aux questions qui peuvent leur être posées. Le public est très exigeant et attend souvent de nous que l’on ait réponse à tout, ce n’est pas toujours évident ! » explique Jacqueline dans un sourire teinté de compassion.
 

Des postes à pourvoir

 
L’UNICEF France manque aujourd’hui d’Animateurs régionaux de formation comme Jacqueline. Les qualités requises ? Etre à l’écoute, curieux, aimer transmettre, savoir s’exprimer en public et animer un groupe, et enfin avoir les compétences de base en informatique… Mais surtout avoir l’envie, l’envie de s’engager, de partager, de donner de soi. Bien entendu, si vous êtes « formateur » de métier c’est encore mieux !
 
« Ce n’est ni difficile, ni trop chronophage si l’on est bien organisé… Et puis, on en retire tellement de positif ! Du plaisir d’abord, mais pas seulement : c’est un enrichissement intellectuel permanent, on se sent valorisé et utile comme si l’on était encore dans la vie active, et puis on rencontre des gens extraordinaires, notamment le personnel du terrain qui vient témoigner. »
Et Jacqueline de conclure après un court silence : « Mais surtout, il y a ce sentiment de défendre une belle cause, et de faire avancer un peu le monde dans le bon sens… »
 

En savoir plus

Intéressé par la formation de bénévoles ?

 
Contactez le Comité UNICEF de votre département grâce à cette carte interactive, l'équipe bénévole vous guidera pour le reste !

Soutenir nos actions