L’allaitement maternel peut sauver 1,3 million d'enfants par an

Publié le 01 août 2007 | Modifié le 15 janvier 2016

En allaitant les bébés au sein immédiatement après leur naissance, on peut prévenir un nombre considérable de décès néonatals dans le monde en développement. La semaine mondiale de l’allaitement maternel a pour objectif de faire la promotion cette pratique.

En commençant l’allaitement au sein une heure après la naissance, on peut diminuer la mortalité infantile.

16% des décès néonatals peuvent être empêchés en nourrissant les bébés au sein le jour même de leur naissance, selon une étude menée au Ghana et publiée dans le journal Pediatrics. Ce pourcentage passe à 22% lorsque le bébé est allaité au sein une heure ou moins après sa naissance. Cette année, le thème de la semaine porte sur l’initiation à l’allaitement.

Des nutriments essentiels dans le lait maternel

« Plus d’un tiers des décès d’enfants surviennent au cours du premier mois de vie, une période risquée, indique la directrice générale de l’Unicef Ann M. Veneman. En allaitant le bébé au plus tôt, on lui donne les nutriments essentiels qui le protègeront de maladies mortelles et favoriseront sa croissance et son développement ».

La question se pose avec une acuité particulière en Afrique subsaharienne, qui souffre du taux de mortalité infantile le plus élevé du monde. Environ 10% de tous les bébés meurent avant d’avoir un an et la plupart des décès néonatals surviennent au foyer. Bien que le taux d’allaitement exclusif au sein au cours des six premiers mois ait plus que doublé dans la région depuis 1990 – pour atteindre 30% – il reste des centaines de milliers d’enfants qui risquent de tomber malades ou de mourir.

L’Unicef estime que l’allaitement exclusif au sein au cours des six premiers mois de vie pourrait prévenir le décès de quelque 1,3 million d’enfants de moins de cinq ans chaque année. « Il faut absolument sensibiliser les femmes chez elles et dans leur communauté », insiste Mme Veneman.

L’Unicef soutient des services de santé communautaires et intégrés dont l’un des éléments est la promotion de l’allaitement exclusif au sein. L’Unicef travaille avec ses partenaires, des gouvernements et communautés, pour protéger et encourager l’allaitement au sein en soutenant les législations nationales concernant l’alimentation des nourrissons, en améliorant les soins prénatals et postnatals et en augmentant les ressources consacrées aux nouvelles mères à l’échelon de la communauté.

En savoir plus

La semaine mondiale de l’allaitement maternel

La semaine mondiale de l’allaitement maternel, célébrée en 1992 pour la première fois, est observée maintenant dans plus de 120 pays par l’Unicef et ses partenaires, notamment l’Alliance mondiale de l'action pour l'allaitement maternel et l’Organisation mondiale de la Santé. Soucieux d’épauler les efforts de la communauté internationale pour promouvoir l’allaitement au sein, le centre de recherche Innocenti de l’Unicef a préparé toute une documentation – publications, affiches et autres matériels de communication et de plaidoyer. Cette documentation est disponible à : http://www.unicef-irc.org/

Soutenir nos actions