L’Unicef exprime son soulagement après la libération des quatre chauffeurs

Publié le 31 mars 2008 | Modifié le 31 mars 2016

L’Unicef réitère cependant son appel pour que les attaques cessent.

L’Unicef exprime son soulagement après la libération des quatre chauffeurs, mais réitère cependant son appel pour que les attaques cessent.L’Unicef a exprimé son soulagement après l'annonce de la libération des quatre chauffeurs de la compagnie publique de l’eau dans le Nord Darfour, qui avaient été enlevés à Um Tajok plus d’une semaine auparavant, en même temps qu’était volé du matériel de forage. Les chauffeurs ont retrouvé leurs familles sains et saufs. L’équipement dérobé n’a pas été récupéré.

Soutenir nos actions