La vaccination : meilleure arme contre les maladies évitables

Publié le 27 octobre 2014 | Modifié le 19 septembre 2017

La vaccination est l’une des interventions de santé publique les plus efficaces et économiques. Elle reste le meilleur moyen de protéger les enfants de moins de cinq ans contre des maladies pourtant évitables.

La vaccination permet chaque année d’éviter environ 2 à 3 millions de décès liés à la diphtérie, au tétanos, à la coqueluche ou à la rougeole, des maladies graves qui touchent plus largement les enfants.
 
Dans le monde, un nouveau-né sur cinq, soit près de 20 % des tous petits, ne reçoit pas les trois doses du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche, qui pourraient lui sauver la vie. Chaque enfant que les campagnes de vaccination n’atteignent pas se retrouve sans défense contre ces maladies mortelles. Or, environ 29 % des décès d’enfants de moins de cinq ans sont évitables grâce à la vaccination. Au cours de la seule année 2011, 1,5 million d’enfants sont morts de maladies que l’on peut prévenir grâce aux vaccins actuellement recommandés.
 
Premier acheteur de vaccins au monde, l’UNICEF a commandé près de 2 milliards de doses de vaccins en 2012, et plus de 500 millions de seringues afin d’immuniser 36 % des enfants dans le monde. Aujourd’hui encore, trop d’enfants se retrouvent sans protection contre les maladies évitables. L’UNICEF agit sur le terrain pour protéger les enfants et faire reculer la mortalité infantile grâce à la vaccination. Nous avons besoin de votre aide.
 

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions