Le Pakistan encore frappé par des inondations

Publié le 04 octobre 2012 | Modifié le 28 décembre 2015

Durement touché depuis deux ans, le Pakistan doit faire face à de nouvelles inondations. Près d’un million et demi d’enfants comptent sur l’aide de l’UNICEF. Et votre soutien.

À peine remis des effroyables inondations de 2010 et 2011, le Pakistan doit à nouveau faire face aux conséquences d’une mousson dévastatrice. Selon les informations recueillies par les organisations humanitaires avec l’aide du gouvernement pakistanais, près de 2,8 millions de personnes sont affectées par ces inondations dans 15 districts des provinces du Pendjab (centre du pays), du Baloutchistan (sud-ouest) et du Sind (sud). Parmi ces sinistrés, on compte environ 1,4 million d’enfants, dont 392 000 de moins de cinq ans.

 

Des dégâts considérables

 

Autres effets collatéraux de ces événements d’origine naturelle : environ 195 700 maisons détruites ou endommagées ont contraint plus de 335 000 personnes à quitter leur logement. Dans les cinq districts les plus touchés, les autorités locales estiment que 54 % des installations de santé ont été endommagées. Par ailleurs, la persistance des eaux stagnantes rend certaines zones toujours difficiles d’accès.

 

Pour ne rien arranger, de nombreux enfants concernés vivent dans des zones déjà touchées par les inondations de 2010 et 2011. Cette année encore, ces débordements contaminent les puits et autres sources d’eau potable, détériorent l’hygiène et favorisent l’apparition de maladies comme la diarrhée. Ce contexte menace tout particulièrement les enfants de déshydratation et de fièvre, sans oublier la rougeole, la malaria et la malnutrition. La pneumonie, une des causes principales de décès des nouveau-nés, préoccupent aussi les équipes sur le terrain.

 

L’action de l’UNICEF

 

Dans ce contexte d’urgence, L’UNICEF, les autres organisations mobilisées et les autorités pakistanaises travaillent à répondre aux besoins de base des enfants et de leurs familles. L’UNICEF coordonne notamment les secteurs liés à l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’éducation, la nutrition et la protection des enfants.

 
Dans les trois prochains mois, l’aide aux 400 000 personnes visées par l’UNICEF devra mobiliser, au total, 12,27 millions d’euros pour répondre aux besoins immédiats et de moyen terme des femmes et des enfants déplacés. Déjà, grâce à un prêt d’urgence, l’UNICEF et ses partenaires ont commencé à fournir de l’eau potable à 183 000 personnes. Notre organisation a également installé des réservoirs d’eau et fournit des seaux, jerricanes et kits d’hygiène à 23 200 familles. En cas d’inondations, un soutien immédiat et massif est vital pour permettre de sauver et protéger un maximum d’enfants. Plus que jamais, le Pakistan a besoin de votre soutien. 

 

Que fait l’UNICEF avec vos dons ?

Exemples :
 

12,20 € = 1 bâche en plastique de 20 m2 pour que des familles puissent se poser à l’extérieur ou dans des tentes lors de situations d’urgence.

81,33 € = 1 kit d’eau familial de base comprenant des seaux, du savon, des tablettes de purification de l’eau pour les besoins de 10 familles.

200 € = 10 kits santé de première urgence avec des bandes, du sparadrap, des gants, des ciseaux, une couverture, du désinfectant, de la pommade pour les yeux, pour soigner rapidement de petites blessures.             

15 452 € = 1 kit de santé d’urgence complet, avec du matériel médical et des médicaments pour une population de 10 000 personnes pendant 3 mois.

Soutenir nos actions