Les collégiens face à l’échec scolaire

Publié le 08 septembre 2009 | Modifié le 22 décembre 2015

En France, chaque année, 150 000 élèves quittent l’école sans diplôme. La Journée du Refus de l’Echec Scolaire qui se tiendra le 23 septembre prochain est l’occasion de se pencher sur ce phénomène. Cette année, zoom sur les collégiens.

L’entrée au collège est une grande étape dans la vie d’un enfant. Souvent angoissante, cette transition du primaire vers le secondaire ne se passe pas toujours dans les meilleures conditions possibles, et 35% des élèves en France avouent avoir des maux de ventre causés par le stress avant d’aller à l’école le matin.

Pourquoi ces angoisses ?

Pour sa deuxième édition, la Journée du Refus de l’Echec Scolaire, organisée par l’AFEV et parrainée par l’Unicef, s’intéressera plus particulièrement aux spécificités du collège. Comment expliquer la montée des incompréhensions et des angoisses scolaires ? Quelle est l’influence du cadre de vie scolaire (rythmes, locaux, rapport aux adultes…), quelle est la part de l’entrée dans l’adolescence ? Des questions sur lesquelles se pencheront experts, acteurs de terrain, parents et enfants le 23 septembre prochain dans plusieurs grandes villes de France.