Les prévisions de distribution de COVAX

Publié le 03 février 2021

Commentaires d'Henrietta Fore, directrice générale d'UNICEF, lors d'une réunion d'information sur les prévisions de distribution de COVAX

New York, le 3 février 2021 – « UNICEF est fier de participer à la publication aujourd'hui d'un plan indicatif de distribution par le centre COVAX.

Ce communiqué aidera les pays à poursuivre leurs préparatifs pour la distribution des vaccins en leur fournissant des détails sur le type de vaccin que chaque pays recevra au cours des premier et deuxième trimestres.

Il ne s'agit, bien entendu, que d'une première tranche de vaccins COVAX. D'autres suivront. Nous continuerons à travailler sur les accords d'approvisionnement afin de répondre aux besoins en vaccins COVAX pour le premier semestre 2021.

Et nous avons de bonnes nouvelles à cet égard. Aujourd'hui, nous avons le plaisir d'annoncer la conclusion d'un accord d'approvisionnement à long terme avec le Serum Institute of India pour les vaccins Covid-19, afin d'avoir accès à deux produits vaccinaux grâce au transfert de technologie d'ASTRAZENECA et de NOVAVAX. UNICEF, ainsi que nos partenaires d'approvisionnement, dont l'OPS, auront accès à 1,1 milliard de doses de vaccins pour une centaine de pays, pour environ 3 dollars la dose pour les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire inférieur. Il s'agit là d'un avantage considérable pour les donateurs de COVAX et d'une démonstration éclatante de l'un des principes fondamentaux de COVAX, à savoir qu'en mettant nos ressources en commun, nous pouvons négocier en gros pour obtenir les meilleurs accords possibles. Le partage des informations sur les prix reflète également l'engagement d'UNICEF en faveur de la transparence, dont nous faisons preuve depuis dix ans en publiant tous les prix négociés pour une série de produits de base. Au fur et à mesure que ces accords d'approvisionnement seront conclus, nous continuerons à rendre publics les détails pertinents des accords, sous réserve du consentement des fournisseurs. De même, nous nous réjouissons à l'idée de travailler avec SII pour distribuer ces vaccins aux pays, sous réserve de l'approbation du vaccin par l'OMS.

Grâce à ces affectations indicatives, les gouvernements et les experts de la santé publique peuvent maintenant prendre les mesures nécessaires pour réussir le déploiement initial des vaccins COVID auprès des travailleurs de la santé de première ligne - la première partie de la plus grande opération d'achat et de fourniture de vaccins jamais montée.

Un demi-milliard de seringues stockées

Pour sa part, UNICEF est prêt à soutenir pleinement le déploiement du premier lot de vaccins COVID-19, alors que la lutte contre ce virus mortel passe à la vitesse supérieure. Nos bureaux de pays soutiendront les gouvernements dans cette première vague afin de s'assurer qu'ils sont prêts à recevoir les vaccins qui nécessitent une chaîne de froid ultra performante. Ils veilleront notamment à ce que les agents de santé soient parfaitement formés au stockage et à la manipulation des vaccins. Nous devons faire les choses correctement. Un grand nombre de ces doses iront aux agents de santé des zones urbaines, qui sont les plus exposés au risque d'infection par la COVID-19.

Ce travail a déjà commencé. Par exemple, la Bosnie-Herzégovine est l'un des pays qui recevront rapidement le vaccin Pfizer, qui nécessite un stockage en chaîne du froid. UNICEF fournit à la Bosnie-Herzégovine 8 réfrigérateurs qui pourront stocker les vaccins à des températures aussi basses que -80° Celsius. Les deux premiers réfrigérateurs sont arrivés récemment et seront distribués dans des endroits convenus avec le ministère des affaires civiles. Les autres suivront dès que possible.

Au cours des derniers mois, UNICEF s'est également préparé à ce moment en stockant un demi-milliard de seringues, ainsi que des boîtes de sécurité pour les éliminer. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les compagnies aériennes et d'autres partenaires pour nous assurer que toutes les dispositions logistiques et de planification nécessaires sont en place. Et nous aidons les gouvernements et les partenaires à élaborer des plans nationaux pour évaluer leur logistique. Nous les aidons notamment à planifier, coordonner, budgétiser et préparer leurs installations sanitaires et leur chaîne du froid avant la livraison des vaccins. Avec l'OMS et Gavi, nous conseillons également les pays pour les aider à améliorer leurs plans de déploiement des vaccins, à chaque étape.

La publication de ces plans aujourd'hui représente une prochaine étape importante. Pour les pays recevant les premières tranches de vaccins, les travaux préparatoires peuvent maintenant pivoter vers la mise en œuvre et la livraison.

Pour les pays qui ont déjà lancé des campagnes de vaccination et pour ceux qui doivent encore le faire, ces informations sont une marque d'espoir sur le chemin sinueux qui mène à la sortie d'une pandémie qui ne sera pas vraiment terminée, tant qu'elle ne le sera pas pour nous tous. »

Dans le cadre de ce plan, 18 pays seront les premiers à recevoir 1,2 million de doses de vaccins Pfizer/Biontech dans le cadre de l'installation COVAX : Bhoutan, Bolivie, Bosnie-Herzégovine, Cap-Vert, Colombie, El Salvador, Géorgie, Maldives, Moldavie, Mongolie, Pérou, Philippines, République de Corée, Rwanda, Afrique du Sud, Tunisie, Ukraine et Cisjordanie et Gaza.

Contenus multimedia disponibles ici.