L'UNICEF aide les jeunes palestiniens à reconstruire leur avenir

Publié le 29 août 2005 | Modifié le 31 août 2015

Au moment où s'achève le retrait israélien de la Bande de Gaza, de nombreux adolescents palestiniens poursuivent leur apprentissage de la vie publique.

Suite au démantèlement des implantations israéliennes dans la Bande de Gaza, le Conseil municipal des enfants de Gaza City (CMC) propose à de nombreux adolescents palestiniens d'apprendre à devenir des acteurs clés de la vie publique en prenant une part active au processus de décision politique.

En avril dernier, 9000 enfants âgés de 12 à 15 ans ont élu 32 membres du CMC de Gaza City choisis parmi 222 candidats. Etre membre d'un CMC n'est pas une tâche aisée. Après leur élection, les membres doivent suivre une formation rigoureuse sur des questions touchant les enfants de même que sur la planification de projets et la mise en place de programmes municipaux. Les membres se réunissent régulièrement avec les responsables municipaux. Ils organisent des campagnes de sensibilisation pour la promotion des droits de l'enfant et élaborent des projets communautaires visant à améliorer la vie des enfants palestiniens. Les propositions formulées par le CMC sont présentées au Conseil de Gaza et au maire qui étudient leur faisabilité. Elles touchent des questions relatives à la culture, à l'éducation, au sport, à l'environnement ou encore à la sécurité sur les routes.

Les territoires occupés comptent une population composée à 50% de jeunes de moins de 18 ans. Leur donner la parole, écouter leurs espoirs et leurs aspirations est donc une nécessité absolue dans la perspective ouverte par le désengagement israélien de Gaza. Le CMC fournit une plate-forme adéquate pour favoriser la participation des enfants aux prises de décision qui les concernent. Cela permet aussi de leur insuffler un sens de la participation aux décisions politiques, de leur faire prendre conscience de leurs droits et de leur donner un espoir de normalisation d'une vie quotidienne marquée par les couvre-feux, les fermetures d'écoles et les incursions militaires.

En collaboration avec l'agence canadienne de développement international (CIDA), l'UNICEF fournit un soutien technique au CMC et évalue régulièrement ses activités. L'UNICEF a également pris en charge le déplacement de trois membres du CMC afin qu'ils participent à la Urban Child and Youth Conference qui s'est tenue à Dubaï en début d'année.

L'UNICEF a participé à la mise en place de huit CMC à travers la Bande de Gaza, donnant ainsi la possibilité à plus de 300 adolescents de participer à la construction de leur avenir.

Soutenir nos actions