L'Unicef condamne l'enlèvement de quatre chauffeurs

Publié le 24 mars 2008 | Modifié le 31 mars 2016

L'Unicef a condamné l'enlèvement, jeudi 20 mars, de quatre chauffeurs accompagnant des ingénieurs travaillant avec l'Unicef dans l'État du Nord-Darfour, au Soudan. L'agence a appelé à leur libération immédiate et sans conditions.

Jeudi 20 mars, quatre chauffeurs accompagnant des ingénieurs travaillant avec l'Unicef ont été enlevés dans l'État du Nord-Darfour, au Soudan.« Les quatre employés de la State Water Corporation ont été kidnappés jeudi dans la nuit, ainsi que leur équipement, alors qu'ils travaillaient sur un projet financé par l'Unicef pour fournir de l'eau et des installations sanitaires dans le nord du Soudan, y compris le Darfour », a déclaré le 24 mars la porte-parole du Secrétaire général lors du point de presse, à New York.

Les quatre personnes n'ont toujours pas été retrouvées et leur disparition n'a pas été revendiquée.

Soutenir nos actions