L'UNICEF vaccine les enfants de la Corne de l’Afrique

Publié le 26 juillet 2011 | Modifié le 31 mars 2016

Pour protéger les enfants contre la polio et la rougeole, l’UNICEF, le Ministère de la santé du Kenya et l’OMS ont lancé des campagnes de vaccination dans les zones affectées par la crise nutritionnelle. Cette campagne vise plus de 200 000 enfants de moins de 5 ans.

La vaccination au Kenya

La campagne de vaccination lancée par l’UNICEF et ses partenaires se déroule dans les communautés d’accueil situées autour du camp de réfugiés de Dadaab, au nord du Kenya. En prévention, l’Unicef et ses partenaires distribuent aux familles des enfants vaccinés de la vitamine A et des comprimés de déparasitage. La vitamine A permet d’augmenter les chances de survie face à des conditions de vie précaires. Un enfant qui manque de vitamine A est plus vulnérable face aux maladies.

La campagne dans le nord du Kenya a pour cible les enfants de quatre régions. L’objectif : étendre la campagne jusqu’au camp de Dadaab début août. Dans le cadre de cette campagne, notre organisation a fourni tous les vaccins contre la rougeole et la polio, ainsi que la vitamine A et les comprimés de déparasitage. L’Unicef soutient également la mobilisation sociale et communautaire pour informer la population de cette campagne et faire comprendre l’importance de la vaccination.

L’UNICEF intervient aussi en Somalie

En parallèle, une campagne de vaccination a débuté dans le sud de la Somalie. Là-bas, la couverture vaccinale habituelle n’est que de 26%. C’est l’une des plus faibles du monde. Démarrée il y a quelques jours, cette campagne cible 40 000 enfants de moins de 5 ans et 46 000 femmes à Mogadiscio, où les camps de déplacés sont aujourd’hui surpeuplés. Dans la région de Gedo, une campagne de vaccination contre la rougeole groupée avec une distribution de vitamine A et de comprimés de déparasitage se prépare. 55 000 enfants de moins de 5 ans et 72 580 femmes en âge de procréer sont ciblés. L’Unicef et l’OMS espèrent pouvoir étendre la campagne à d’autres régions du pays dans les mois à venir. L’objectif à court terme est d’étendre la couverture vaccinale contre la rougeole à tous les enfants jusqu’à 15 ans, soit un total de 2,5 millions d’enfants.

Dans le sud et le centre de la Somalie, des cas de rougeole ont été confirmés, comme à Mogadiscio, ainsi que des cas de diarrhée dans plusieurs régions du pays. Les nombreux déplacements d’enfants et de femmes à l’intérieur du pays et vers les frontières rendent difficile l’accès à tous ces enfants et notamment aux plus âgés.  Mais l’Unicef se mobilise pour éviter des épidémies.

 « C’est une question de survie pour les enfants, » a déclaré Elhadj As Sy, le directeur régional de l’Unicef pour l’Afrique de l’Est et du Sud. « Plus les taux de malnutrition sont élevés, plus les risques pour les enfants sont nombreux. »

En savoir plus

L’UNICEF estime ses besoins pour les 6 prochains mois à 220 millions d’euros, pour venir en aide aux personnes affectées par les conséquences de la sécheresse au Kenya, à Djibouti, en Ethiopie et en Somalie. 

Corne de l'Afrique : l'Unicef appelle à la mobilisation de tous !

Corne de l'Afrique : " On se prépare pour le pire ! "
 

Soutenir nos actions