Merci à vous qui nous soutenez !

Publié le 17 décembre 2010 | Modifié le 26 mai 2015

C’est grâce à vous tous, donateurs, que nous pouvons nous acquitter de notre mission : protéger les enfants en situation de crise, répondre à leurs besoins et faire respecter leurs droits. Petits ou grands, particuliers ou entreprises, tous ceux qui ont choisi, chacun à son niveau, de soutenir la cause des enfants, ont d’innombrables visages. Témoignages.

 

«J’ai fait mon premier don à l’Unicef en 2004, touché comme beaucoup par le terrible tsunami en Asie. Par la suite, j’ai été sollicité par des courriers et donnais au coup par coup. Dans la mesure où je peux le faire, participer à l’œuvre de l’Unicef, c’est un minimum ! Pour ne plus avoir à me soucier de quand et comment donner, j’ai décidé, il y a deux ans, d’être prélevé automatiquement de 10 € par mois. C’est une petite contribution mais je pense que c’est important pour permettre à l’Unicef de se projeter dans ses revenus et de planifier ses actions.»
Abesse Hamdi, responsable de projets en informatique, 46 ans.
 

 

«Je fais confiance à l’Unicef, car c’est une grande organisation qui a l’avantage de pouvoir intervenir rapidement dans le monde entier et dans les pays sinistrés. Pour moi, c’est une valeur sûre, fiable et qui a fait ses preuves. Ce qui m’incite à donner à cette organisation, c’est le soutien apporté aux enfants. À mes yeux, la scolarité est très importante. Grâce à la solidarité des salariés d’Orange qui ont versé leurs dons à l’Unicef, on a la garantie que les fonds seront bien utilisés pour l’éducation et la scolarisation des enfants. Les enfants sont notre futur et dans notre société, il n’y a pas d’avenir sans scolarité.»
Damien Collignon, conseiller clients au centre clients entreprises d’Orange à Montpellier. Il a collecté 420 € lors d’une vente de gâteaux qu’il a organisée dans le centre.
 

 

«Je donne à beaucoup d’associations. Encouragée par les incitations fiscales, j’avais envie que l’héritage de mon grand-père serve concrètement un projet et le sort des enfants d’Haïti m’a bouleversée. Le programme du retour à l’école de tous les enfants en Haïti de l’Unicef m’a beaucoup touchée parce que j’emmène mes enfants tous les jours à l’école et parce que c’était aussi plus facile de leur expliquer le pourquoi de ce don. Mon don est à la fois philanthropique et pédagogique !»
Pascale Chenevier, chercheur en chimie, 36 ans, 3 enfants.
 

Retrouvez d’autres témoignages

dans le nouveau numéro de notre magazine « Les enfants du Monde » !
Egalement au sommaire de ce n°185 : « Lilian Thuram pour les enfants d’Haïti », « Sida : 5 ans après le lancement de la campagne », « Faites de Noël un moment généreux ! »…
(Magazine trimestriel envoyé à tous nos donateurs)
 

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions