Mozambique : la situation des enfants à Cabo Delgado

Publié le 30 mars 2021

Briefing au Palais des Nations de Genève sur la situation des enfants à Cabo Delgado, Mozambique. Ceci est un résumé de ce qui a été dit par Marixie Mercado - à qui toute citation peut être attribuée - depuis Pemba, Mozambique, lors du point de presse d'aujourd'hui au Palais des Nations à Genève.

Genève, le 30 mars 2021 - « Des équipes d'UNICEF se trouvaient hier à l'aéroport de Pemba pour accueillir les enfants évacués d'Afungi par les services aériens humanitaires de l'ONU. Il y avait au moins sept enfants dans cet avion qui étaient complètement seuls. Tous les enfants sont désorientés et effrayés. Beaucoup d'entre eux avaient passé des jours à se cacher dans la brousse, sans eau ni nourriture.

Il y a eu des scènes terribles. Une fillette blessée, âgée d'environ cinq ans, a été transportée hors de l'avion en gémissant de douleur. Nous ne pouvons pas confirmer son âge, car elle était tellement traumatisée qu'elle ne pouvait dire que son prénom.

À l'hôpital provincial de Pemba, les autorités locales font tout leur possible pour soigner les enfants blessés. Un enfant de 13 mois, qui était avec sa mère, a reçu une balle dans les fesses. La balle est logée dans sa jambe. Une opération chirurgicale devrait avoir lieu aujourd'hui.

Nous avons déjà été informés que d'autres enfants arrivent. Nous ne savons pas combien. Mais avec les autorités locales, nous nous préparons à les accueillir ici à Pemba, ainsi que dans d'autres parties de la province où nous savons qu'ils sont susceptibles de se rendre. Ils auront absolument besoin de tout - protection, nutrition, soins de santé, et quelqu'un pour les écouter et leur apporter un soutien psychosocial. Les enfants non accompagnés doivent être réunis avec leurs familles.

Il y avait déjà environ 350 000 enfants déplacés par le conflit armé à Cabo Delgado - même avant Palma. C'était déjà une crise aiguë. Il y a une épidémie de choléra en cours. La COVID-19 se répand. Les gens ici ont fait face à un choc après l'autre - y compris les cyclones et les événements météorologiques extrêmes, depuis 2019. Alors que le monde a désormais les yeux rivés sur la situation à Palma, UNICEF lance un appel à tous : n'oubliez pas les enfants de Cabo Delgado. »